Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Frères et soeurs, quel bonheur! / Ann M. Martin ; traduit de l'anglais par Sophie Merlin et Nouannipha Simon ; illustrations d'Émile Bravo.
Auteur Martin, Ann M. (Ann Matthews), 1955- auteur.
Éditeur [Paris] : Gallimard jeunesse, [2017]
©2017
Notice 17 de 39
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Le club des baby-sitters
Martin, Ann M. (Ann Matthews), 1955- Club des baby-sitters
Genre Romans
Sujet français Adolescence -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Gardiennes d'enfants -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Familles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Tantes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Autoritarisme -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Autonomie (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Écoles secondaires -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Éducation à la vie familiale -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Responsabilité -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Collaboration Bravo, Émile, 1964- illustrateur.
Martin, Ann M. (Ann Matthews), 1955- Claudia and mean Janine. Français.
Martin, Ann M. (Ann Matthews), 1955- Jessi's baby-sitter. Français.
Martin, Ann M. (Ann Matthews), 1955- Mary Anne + 2 many babies. Français.
Description 379 pages : illustrations ; 22 cm.
Note Traduction de: Claudia and mean Janine ; Jessi's baby-sitter ; Mary Anne + 2 many babies.
2 récits ont été publiés antérieurement sous les titres: Cette peste de Josée ; La gardienne de Jessie.
Dépouillement Claudia a des ennuis -- La colère de Jessi -- Mary Anne et les bébés.
Résumé Cet ouvrage regroupant trois titres mettant en scène des adolescentes d'une douzaine d'années ayant fondé le club des baby-sitters. On y suit d'abord les aventures de Claudia, qui adore le dessin, la peinture et les travaux manuels. Bien que très intelligente, elle déteste l'école et les devoirs, préférant nettement passer son temps avec ses copines. Tout le contraire de sa soeur aînée, Jane, qui passe sa vie à étudier, s'exprime avec des mots compliqués et fait la fierté de leurs parents en rêvant de devenir physicienne. Or, lorsque leur grand-mère Mimi est victime d'une attaque et qu'elle se retrouve à l'hôpital, contrainte de faire de la rééducation, ce sera l'occasion pour les jeunes filles de faire le point sur leur rivalité et de comprendre qu'elles ont chacune leurs forces. Parallèlement, Claudia met sur pied une halte-garderie avec le Club pour les vacances et comprend qu'elle n'est nullement responsable de l'attaque de sa mamie, qu'elle craignait d'avoir provoquée par leur dispute. Dans ##La colère de Jessi##, Jessica est désespérée d'apprendre que sa mère retourne sur le marché du travail et que sa tante Cecilia emménage avec eux pour donner un coup de main aux tâches ménagères et s'occuper de la fratrie. Or, Cecilia agit comme un général d'armée avec Jessi et ses soeurs, qui tentent de la faire fuir en remplissant l'une de ses chaussures de crème à raser et en déposant une araignée en plastique plus vraie que nature sur son oreiller. À leur grand dam, leurs mauvaises blagues n'ont étonnamment aucune répercussion et la situation se poursuit. Jessica réalise toutefois bientôt que les baby-sitters autoritaires ne sont pas nécessairement mal intentionnés, alors qu'elle-même réalise, trop tard, qu'elle a nuit au petit Jackie en réalisant pratiquement à sa place le volcan qu'il souhaitait présenter dans le cadre du coucours de sciences de l'école... Le dernier opus est quant à lui consacré à Mary Anne, qui aimerait bien que ses parents lui donnent une petite soeur. Elle comprend toutefois les immenses responsabilités (temps et argent) que cela implique dans le cadre des exercices proposés par son enseignante du cours de vie quotidienne, qui leur demande d'adapter leur horaire en fonction de la garde simulée d'un bébé le temps d'un mois. [SDM]
Critique Du roman-recette léger et pétri de bons sentiments dont les protagonistes se partagent la narration en alternance en posant un regard candide sur les préoccupations de préadolescentes dont on célèbre l'esprit d'entreprise, le sens de la responsabilité et l'autonomie. Le second récit est ici l'occasion d'une mince réflexion sur les préjugés qu'a rencontrée la famille de Jessica lors de son déménagement à Stonebrook. La tante de la fillette explique par ailleurs ainsi la rigueur qu'elle imposait à la fratrie: "Je veux que vous grandissiez en étant responsables, gentilles et polies. Tu sais, c'est affreux à dire mais, souvent, les Noirs doivent travailler deux fois plus pour prouver ce qu'ils valent. Ce n'est pas juste, mais c'est comme ça que ça se passe... souvent." (p. 245). [SDM]
Public cible À partir de 9 ans.
E++J+ 3.
Note locale RJ 2017-11-16
ISBN 9782075085458 (broché)
Autre titre Cette peste de Josée.
La gardienne de Jessie.
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans    MAR Ann cl J  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 17 de 39
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.