Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Alessandro le petit / Danielle Chaperon ; illustrations de Camille Pomerlo.
Auteur Chaperon, Danielle, 1962- auteur
Éditeur Montréal (Québec) Canada : Québec Amérique, [2020]
©2020
Notice 1 de 5
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Bilbo
Bilbo jeunesse
Genre Romans humoristiques
Contes
Sujet français Stature -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Personnages de petite taille -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Rois et souverains -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Autoritarisme (Trait de personnalité) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Collaboration Pomerlo, Camille, 1990- illustrateur
Description 138 pages : illustrations ; 18 cm.
Résumé À cause de l'inscription trouvée à la page 37 d'un livre savant, selon laquelle "L'intelligence est plus vive lorsqu'elle est concentrée dans un petit corps bien tassé" (p.8), les gens du Petit Royaume croient que les êtres minuscules sont supérieurs aux géants. La population est ainsi hiérarchisée en fonction de sa taille physique et puisqu'Alessandro est le plus riquiqui qui soit, il va de soi qu'il a été élu roi. Le souverain est cependant en proie à un terrible tempérament, qui ne fait que s'aggraver lorsqu'il apprend qu'un bébé lilliputien est né dans un lointain village de son royaume. Pour Alessandro, il n'y a pas d'autres options: il faut coûte que coûte empêcher cet enfant de le dépasser en taille une fois adulte! [SDM]
Critique Un conte drolatique par sa forme ponctuée de commentaires, de listes illustrées et de notes de l'auteure, mais également par ses personnages et ses situations exagérées, qui confèrent un air burlesque à la trame. Celle-ci s'étire toutefois en longueur sur plus de 130 pages, et ce, malgré la typographie aérée et l'insertion de dessins naïfs évoquant vaguement la gravure sur bois, mais dont l'esthétique est très vieillotte. Une leçon selon laquelle il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre peut néanmoins inspirer les lecteurs, notamment en leur signifiant qu'on ne doit pas nécessairement "croire tout ce qui est écrit dans les livres savants" (p.137). [SDM]
Public cible E 3.
ISBN 9782764441428 (broché)
   
   
   
 
 
   
   
Notice 1 de 5
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.