Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-5 de 5)
Arakawa, Hiromu, 1973- -- Bandes dessinées

1

Livre  
Nobles paysans, l'autobiographie de Hiromu Arakawa. 1
Paris : Kurokawa, 2013.
126 p. : principalement des ill. (certaines en coul.) ; 21 cm.
Les amateurs de ##Silver spoon##, un manga sur l'agriculture, se sont parfois demandé où la mangaka avait puisé son inspiration. Eh bien, on découvre qu'elle est issue d'une famille d'agriculteurs. Elle raconte au travers de petites anecdotes sa jeunesse dans la ferme familiale à Hokkaido. Ainsi, on apprend le quotidien de la ferme de son enfance, ses exigences et ses rares plaisirs, en alternant avec ses combats contre les ours, les voleurs de légumes, ou encore les adorables, mais redoutables tamias. Sans oublier bien sûr, les facéties des animaux de la ferme. Le tout est vraiment d'un humour décapant. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Nobles paysans, l'autobiographie de Hiromu Arakawa. 2
Paris : Kurokawa, 2014.
113 p. : principalement des ill. (certaines en coul.) ; 21 cm.
Les amateurs de ##Silver spoon##, un manga sur l'agriculture, se sont parfois demandé où la mangaka avait puisé son inspiration. Eh bien, on découvre qu'elle est issue d'une famille d'agriculteurs. Elle raconte au travers de petites anecdotes sa jeunesse dans la ferme familiale à Hokkaido. Ainsi, on apprend le quotidien de la ferme de son enfance, ses exigences et ses rares plaisirs, en alternant avec ses combats contre les ours, les voleurs de légumes, ou encore les adorables, mais redoutables tamias. Sans oublier bien sûr, les facéties des animaux de la ferme. Le tout est vraiment d'un humour décapant. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Nobles paysans, l'autobiographie de Hiromu Arakawa. 3
Paris : Kurokawa, 2015.
113 p. : principalement des ill. (certaines en coul.), cartes ; 21 cm.
Les amateurs de ##Silver spoon##, un manga sur l'agriculture, se sont parfois demandé où la mangaka avait puisé son inspiration. Eh bien, on découvre qu'elle est issue d'une famille d'agriculteurs. Elle raconte au travers de petites anecdotes sa jeunesse dans la ferme familiale à Hokkaido. Ainsi, on apprend le quotidien de la ferme de son enfance, ses exigences et ses rares plaisirs, en alternant avec ses combats contre les ours, les voleurs de légumes, ou encore les adorables, mais redoutables tamias. Sans oublier bien sûr, les facéties des animaux de la ferme. Le tout est vraiment d'un humour décapant. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Nobles paysans, l'autobiographie de Hiromu Arakawa. 4
Paris : Kurokawa, 2017.
114 p. : principalement des ill. (certaines en coul.) ; 21 cm.
Les amateurs de ##Silver spoon##, un manga sur l'agriculture, se sont parfois demandé où la mangaka avait puisé son inspiration. Eh bien, on découvre qu'elle est issue d'une famille d'agriculteurs. Elle raconte au travers de petites anecdotes sa jeunesse dans la ferme familiale à Hokkaido. Ainsi, on apprend le quotidien de la ferme de son enfance, ses exigences et ses rares plaisirs, en alternant avec ses combats contre les ours, les voleurs de légumes, ou encore les adorables, mais redoutables tamias. Sans oublier bien sûr, les facéties des animaux de la ferme. Le tout est vraiment d'un humour décapant. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Nobles paysans, l'autobiographie de Hiromu Arakawa. 5
Paris : Kurokawa, [2018]
113 pages : principalement des illustrations ; 21 cm.
Les amateurs de ##Silver spoon##, un manga sur l'agriculture, se sont parfois demandé où la mangaka avait puisé son inspiration. Eh bien, on découvre qu'elle est issue d'une famille d'agriculteurs. Elle raconte au travers de petites anecdotes sa jeunesse dans la ferme familiale à Hokkaido. Ainsi, on apprend le quotidien de la ferme de son enfance, ses exigences et ses rares plaisirs, en alternant avec ses combats contre les ours, les voleurs de légumes, ou encore les adorables, mais redoutables tamias. Sans oublier bien sûr, les facéties des animaux de la ferme. Le tout est vraiment d'un humour décapant. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.