Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre L'aube sera grandiose / Anne-Laure Bondoux ; illustrations de Coline Peyrony.
Auteur Bondoux, Anne-Laure, 1971- auteur.
Éditeur [Paris] : Gallimard jeunesse, [2017]
©2017
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Genre Romans familiaux
Romans à suspense
Sujet français Secrets de famille -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Mères et filles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Familles sans père -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Identité (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Années quatre-vingt (Vingtième siècle) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Chalets -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Collaboration Peyrony, Coline, 1992- illustrateur.
Description 297 pages : illustrations ; 23 cm.
Résumé Ce soir, Nine, seize ans, devait assister à la fête de son lycée. Or, sans même lui laisser le temps de prévenir ses copines de son absence, sa mère l'embarque dans la voiture à destination d'un chalet familial dont elle n'avait jamais entendu parler. Un chalet chauffé par un vieux poêle à bois au coin duquel Titania, la fée du polar, passera la nuit à remonter le cours de ses souvenirs, révélant à sa fille adolescente sa véritable identité tout en lui racontant par petites bribes une histoire familiale totalement insoupçonnée. Les heures s'égrènent au fil des confidences, Nine faisant connaissance avec sa grand-mère et ses oncles (des jumeaux) dont la vie a tragiquement basculé une fameuse nuit, il y a près de 30 ans... [SDM]
Critique Un roman au rythme lent, qui se savoure comme un bonbon que l'on ne veut pas voir se terminer alors que s'esquisse par petites touches une saga familiale hors du commun et pleine de mystère. Le lecteur, tout comme Nine, se retrouve suspendu aux lèvres de la narratrice, une écrivaine de romans policiers aguerrie, qui maîtrise parfaitement l'art du suspense. Dans une valse constante entre passé et présent se révèle la destinée de deux générations de femmes fortes et attachantes, que la vie n'a pas ménagées et dont les choix difficiles ont eu des répercussions sur des décennies entières. Les moments de tendresse, de légèreté, d'humour et de tragédie nourrissent tour à tour le récit de la fuite d'une mère monoparentale et de ses trois enfants, qui aspirent à connaître l'identité de leur père et qui comblent les blancs de leur histoire en recourant à leur imaginaire débordant. Ceci au gré de rencontres plus ou moins heureuses avec les hommes qui jalonnent leur route. De multiples références à la culture des années 1970-1980 viennent nourrir ce retour dans le passé, qui est entrecoupé des discussions qui se déroulent entre Titania et sa fille dans un huis clos que la puissance des émotions rend parfois oppressant. Secrets de famille, non-dits, autisme, différence, apprentissage douloureux de la vie, transmission intergénérationnelle et quête identitaire sont au nombre des thèmes abordés dans un récit qui en est également un de renaissance. Le contenu et la forme se conjuguent d'ailleurs magnifiquement afin de célébrer cette dernière, alors que l'aube qui se lève finalement sur le lac met un terme à un long voyage au bout de la nuit, la lumière se faisant la métaphore de la vérité, libératrice, ayant enfin triomphé. Des dessins à la plume (que l'on doit à la fille de l'auteure) viennent encore enrichir l'ambiance intimiste de ce roman magnifique, porté par une plume tout en finesse, en délicatesse et en sensibilité, qui sonne extrêmement juste. À compter de 14-15 ans. [SDM]
Public cible J 5.
Note locale RA 2018-01-23
Prix décernés Prix Vendredi, 2017
ISBN 9782070665433 (broché)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Adolescents - Romans  COLL. FRANÇ.  BON Ann au ADO  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.