Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre C'est toi ma maman / Lilia ; traduction, Caroline Fait.
Auteur Lilia, auteur, illustrateur
Éditeur [Paris] : Mango jeunesse, [2019]
©2019
Notice 1 de 7
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Sujet français Enfants abandonnés -- Fiction
Mère et enfant -- Fiction
Adoption -- Fiction
Appartenance (Psychologie) -- Fiction
Amour maternel -- Fiction
Mémoire -- Fiction
Gratitude -- Fiction
Canards -- Fiction
Crocodiles -- Fiction
Description 41 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 21 cm.
Note Traduction de : Blue duck.
Résumé "Maman, te souviens-tu de cet endroit? C'est la mare bleue où nous nous sommes rencontrés la première fois..." Un crocodile sourit en regardant l'eau calme, tenant entre ses bras une cane au regard confus. Les souvenirs resurgissent alors: Betty qui trouve un bébé reptile pleurant à chaudes larmes sur un rocher, le long moment qui s'ensuit pendant lequel elle le berce et le console, la première fois qu'il l'a appelée maman quand elle voulut partir et tous les instants qui suivirent au cours desquels elle le lave, lui apprend à nager et fait la sieste avec lui. Le crocodile grandit et sa maman est très fière de lui, mais un jour, celle-ci commence à perdre la mémoire. Effrayée au départ par l'énorme reptile, la cane lui pose des questions auxquelles il répond patiemment avant qu'il l'amène là où elle peut se souvenir de toute leur histoire: la mare bleue. [SDM]
Critique Un récit très tendre qui devient poignant à la fin et qui démontre avec justesse et poésie les liens d'amour qui unissent une mère et son enfant, que ce dernier soit adopté ou non. Dès les premières images, on a l'impression que c'est le crocodile qui veille sur la cane puisqu'il est bien plus grand qu'elle, mais alors qu'ils se remémorent leurs souvenirs, on voit plutôt comment l'oiseau a recueilli le reptile, s'est occupé de lui, l'a réconforté et l'a élevé comme son propre enfant. Or, avec la vieillesse et la perte de mémoire, les rôles s'inversent et c'est le crocodile qui en vient à prendre soin de sa mère avec beaucoup de patience et de douceur, en lui disant: "Même si tu te mets parfois en colère, que tu te perds, que tu oublies qui je suis, je sais que tu m'aimes. Et je t'aime moi aussi. Un jour, tu m'as protégé, mais maintenant c'est moi qui vais te protéger. Car c'est toi ma maman". Les collages de papier gris sur fonds blancs sont rehaussés avec simplicité par des dessins au fusain et des aplats de peinture bleue. [SDM]
Public cible E+ 5.
ISBN 9782317019203 (relié)
Autre titre Blue duck. Français
   
   
   
 
 
   
   
Notice 1 de 7
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.