Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Journal d'un bon à rien / Michel Noël
Auteur Noël, Michel, 1944-
Éditeur [Montréal] : Hurtubise HMH, 2006, c1999.
Notice 9 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Collection Atout ; 27. Récit
Atout ; 27. Récit
Sujet français Indiens d'Amérique -- Québec (Province) -- Conditions sociales -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Indiens d'Amérique -- Québec (Province) -- Relations avec l'État -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Indiens d'Amérique -- Identité ethnique -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Algonquin (Indiens) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Fait suite à Dompter l'enfant sauvage.
Suivi de Le coeur sur la braise.
Description 233 p. ; 19 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Résumé Né d'une mère blanche et d'un père indien, Pierre Larivière dit Nipishish a quinze ans. Il a quitté le pensionnat et vit avec Manie, sa mère adoptive. Sur les bords du Cabonga, les arpenteurs se promènent avec leurs piquets. Le gouvernement veut procéder à un programme de construction domiciliaire. Des Blancs que Sam bras coupé guidait ont tué illégalement un orignal, une femelle. A la faveur de la nuit, par respect pour l'animal et pour que rien ne se perde, Sam et les siens ont récupéré la viande pour faire un makoucham à la réserve. A l'automne, Pierre qui est orphelin et d'âge scolaire est convoqué. Le ministère lui a trouvé une famille d'accueil à Mont-Laurier. Mona et Léo le reçoivent. Nipishish est un Indien parmi les Blancs. Son séjour en ville tourne mal: on a tôt fait de lui rappeler ses origines.
Le souvenir de Pinamen, une jeune fille rencontrée dans le train (##Dompter l'enfant sauvage##), celui de Manie et des épinettes lui permettent de survivre à sa détresse. Ce récit couvre près d'un an de la vie de Pierre et de celle de la bande numéro 175. À travers le héros et des faits divers, l'auteur s'applique à décrire la grande solitude de l'âme amérindienne heurtée, bousculée, incomprise par les Blancs qui la bafouent, la méprisent ou encore la servent mal. L'auteur, spécialiste des questions autochtones, s'est mérité le Prix du Gouverneur général en Littérature jeunesse pour ##Pien## et pour ##La ligne de trappe##. -- [SDM].
Note locale Les Bibliothèques de Montréal reconnaissent que le terme « Indiens » utilisé dans les vedettes-matière telles que « Indiens d'Amérique du Nord » est offensant pour de nombreuses personnes. Même si nous continuons à les utiliser afin d'adhérer aux normes descriptives utilisées par les bibliothèques du monde entier, nous participons aux travaux actuellement en cours, avec les autres bibliothèques canadiennes, afin de les remplacer par des termes plus respectueux pour les peuples autochtones.
ISBN 2894289596 (br.)
9782894289594 (br.)
9782894289596 (br.)
2894289594 (erroné : br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  C NOE v.3  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 9 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.