Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Nishka : roman / Michel Noël.
Auteur Noël, Michel, 1944-
Éditeur Montréal : Hurtubise HMH, 2009.
Notice 11 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre Romans d'amour
Sujet français Algonquin (Indiens) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Relations interethniques -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Indiens d'Amérique -- Québec (Province) -- Relations avec les Blancs -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Amours -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Fait suite à Hush! Hush!
Description 387 p. ; 19 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note "Roman aventure"--Couv.
Résumé Encouragé par son père et sa grand-mère, Obijik quitte le domaine familial du lac Cabonga où il a grandi pour s'exiler à Messines, une petite bourgade de l'Outaouais. L'adolescent de quinze ans a l'intention d'y poursuivre les études qui lui permettront d'acquérir le savoir nécessaire à la défense des droits de son peuple, dont les terres sont dévastées par les coupes à blanc. Marie, la mère de sa belle Sylvie (voir ##Hush! Hush!##), a d'ailleurs généreusement offert de l'héberger sur sa ferme, même si sa fille est en pension au couvent des soeurs grises de Hull. En dépit de tout ce soutien, l'apprentissage ne se fera pas sans heurts pour ce jeune homme profondément attaché à son coin de pays natal. Comme Nishka, l'oie blanche des légendes de son peuple, il devra affronter de multiples tempêtes pour apprendre à se faire respecter d'une population dévote et pieuse à laquelle on a appris à craindre la différence.
Critique Un roman intimiste, narré à la première personne par un protagoniste d'une sensibilité et d'une intégrité admirables, qui est par ailleurs attentif à la nature et aux êtres, croyant qu'il existe quelqu'un ou quelque chose de plus grand, de plus noble que l'homme. Le récit, scindé en de très courts chapitres, est ainsi émaillé de descriptions empreintes d'une poésie et d'une tendresse dénuées de mièvrerie qui témoignent de l'amour que porte le jeune héros non seulement à la nature, mais également à son peuple, que l'on découvre par le biais des souvenirs qui affluent constamment à sa mémoire. Un très beau récit sur la fin de l'enfance et l'entrée dans l'âge adulte (qui fait ici écho à la déchirante lutte entre traditions ancestrales et modernité) en filigrane duquel l'auteur dresse un portrait réaliste de la vie dans les paroisses québécoises à l'aube des années 1960 dont il nous donne à découvrir l'organisation, la soumission à l'Église, les odeurs, les saveurs et la "parlure" si singulière. [SDM]
Public cible J 5.
Note locale Les Bibliothèques de Montréal reconnaissent que le terme « Indiens » utilisé dans les vedettes-matière telles que « Indiens d'Amérique du Nord » est offensant pour de nombreuses personnes. Même si nous continuons à les utiliser afin d'adhérer aux normes descriptives utilisées par les bibliothèques du monde entier, nous participons aux travaux actuellement en cours, avec les autres bibliothèques canadiennes, afin de les remplacer par des termes plus respectueux pour les peuples autochtones.
ISBN 9782896472192 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  C NOE  RETOUR 21-01-11
 
 
 
   
   
Notice 11 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.