Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-9 de 9)
Adoption internationale -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Badésirédudou
[Paris] : Flammarion, 2001.
77 p. ; 18 cm.
Les parents de Louis ont adopté une petite fille africaine de six ans: Désirée. Pour Louis, cependant, elle n'est "Pas Désirée Du Tout". Il a des pensées terribles envers elle et se traite de monstre. Il décide tout de même de se débarrasser d'elle. Mais, au moment d'exécuter son plan, il découvre le passé douloureux de sa soeur. Cette aventure changera ses sentiments envers elle. Roman qui analyse avec beaucoup de finesse l'ambivalence des sentiments de Louis envers sa petite soeur adoptive. Style narratif clair et dynamique. Personnages humains et attachants. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Camille est adoptée
Paris : Oskar, 2013.
43 p. : ill. ; 21 cm.
Camille a été adoptée. Elle a les yeux bridés et vient de très loin, du bout du monde. Voici qui est nouveau pour sa nouvelle amie Charlotte, sept ans. Elle le dit avec empressement à sa maman. Être adopté: qu'est-ce que cela change? Est-on plus aimé quand on a été adopté? Telles sont les questions que se pose Charlotte. Il faudra la patience et les mots de deux mamans, pour que les deux petites filles aux parcours si différents comprennent que l'amour d'une mère pour son enfant est infini. Quelle soit la mère biologique ou adoptive.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le chant de l'hirondelle
[Paris] : Casterman, 2000.
138 p. : ill. ; 18 cm.
Agathe et Vincent sont allés chercher Varouni en Thaïlande alors qu'elle avait neuf ans. Cette dernière s'est bien adaptée à sa nouvelle vie, à sa nouvelle famille. Elle coule une vie heureuse jusqu'à l'arrivée, dans le quartier, d'une Chinoise, madame Zao. La venue de cette femme fait remonter en elle sa culture, ses souvenirs d'Asie. Une affinité les unit et Agathe sent sa fille lui échapper. Vincent est très respectueux des sentiments de Varouni à l'égard de Zao et il tente de rassurer son épouse. Celle-ci sera totalement réconfortée lors d'un incident où la jeune fille lui témoigne tout l'amour qu'elle lui porte. Un récit prenant, captivant dont le thème (ce que vivent les enfants d'ailleurs) est traité avec intelligence et délicatesse. Ce livre s'est mérité le prix du roman jeunesse du ministère de la Jeunesse et des Sports. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
L'enfant du séisme
Paris, France : Oskar éditeur, [2015]
43 pages : carte ; 17 cm.
Flore, adoptée en Haïti par un couple de Français, apprend qu'elle aura sous peu une soeur avec qui jouer. En effet, ses parents ont décidé d'adopter une fillette issue de même pays qu'elle. Malheureusement, un tremblement de terre en Haïti bouleverse leur projet. La fillette assistera aux efforts de ses parents pour faire rapatrier la petite Alexandra ainsi que les autres enfants qui étaient en cours d'adoption. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Le goût des couleurs : roman
Saint-Laurent : P. Tisseyre, 2008.
171 p. : ill., carte ; 18 cm.
À la suite du séjour d'une étudiante autochtone chez les Ruiz, Mariel, avec qui l'adolescente crie avait été jumelée, est en proie à des doutes et questionne ses parents sur son identité. Se sachant adoptée, Mariel veut savoir qui étaient ses parents naturels et connaître les circonstances de son arrivée au Québec. Sa mère lui répond par étapes, ne voulant pas lui révéler d'un coup les tragiques événements qui l'ont rendue orpheline et se sentant encore fragilisée par cette période de sa vie où elle avait voulu se rendre utile. Alors en voyage au Guatemala, elle avait participé à la fondation d'une école-atelier qui permettait aux autochtones ne fréquentant pas l'école d'apprendre et de perfectionner le tissage pour assurer leur subsistance. Elle avait ainsi connu Benita, la mère de sa fille...



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Grandir dans la neige
[Québec] : Musée national des beaux-arts du Québec, 2007.
48 p. : ill. en coul. ; 32 cm.
Récit brodé autour des oeuvres de Clarence Gagnon, peintre paysagiste québécois du début du 20e siècle dont la majeure partie de l'oeuvre est consacrée à la région de Charlevoix. Ici, l'auteur se distancie des compositions du peintre, jusqu'à les rendre accessoires, et narre plutôt la quête d'identité d'un jeune adolescent adopté par un couple québécois. Olivier, dont le prénom évoque plutôt la Méditerranée et le soleil, trouve pénible l'hiver et doute de l'attachement que lui porte ses parents. De leur côté, ces derniers peinent à combler le vide affectif qui réside au coeur de leur fils. Ensemble, ils explorent l'histoire des Québécois à travers une excursion sur un pont de glace et lors d'une visite au musée où sont exposées les peintures de Gagnon. Ainsi, Olivier, qui aime dessiner, confie ses inquiétudes à son père et trouve le courage de vivre et d'aimer l'hiver. -- Un texte sinueux, parfois erratique comme les méandres des idées, que les événements et activités d'une journée d'hiver ponctuent au gré du hasard. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Mon nouveau frère
Paris : L'École des loisirs, 2004.
103 p. ; 19 cm.
La famille de Nolwenn accueille chez elle Minh, un jeune réfugié vietnamien. Cette décision soulève chez la jeune fille, qui aime habituellement se dévouer à toutes sortes de causes, des réactions controversées. D'abord, comment nommer ce frère qui lui vole son titre d'aînée et à qui elle regrette d'avoir cédé sa chambre? Nouveau frère? Frère adoptif? Frère vietnamien? Lorsque Nolwenn réalise à quel point ce jeune homme intègre souhaite être accepté d'eux sans pour autant renier sa famille et ses traditions, dont il lui parle avec passion, elle met de côté sa jalousie, accepte de partager l'affection parentale et l'appelle tout simplement "grand frère". Un court récit dans lequel l'apprivoisement est certes idyllique et un peu trop rapide, mais qui a néanmoins le mérite d'aborder avec réalisme le processus et les conséquences de l'adoption internationale au sein d'une famille unie. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Panique au jardin public : une histoire
[Paris] : Bayard, 1999.
43 p. : ill. en coul. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Ping-Pong contre Tête-de-Navet
Montréal : Québec Amérique jeunesse, c2003.
143 p. ; 18 cm.
Ping est une petite Chinoise adoptée vivant dans une famille québécoise. L'arrivée à l'école d'une nouvelle élève, Ève Nantais, bouscule son existence jusque-là heureuse. Ève, jalouse que Ping soit la meilleure de la classe, se moque méchamment d'elle, la traite de "ching ching" et d'adoptée. Ping est blessée et tente en vain, par divers moyens, d'avoir l'air moins chinoise. Ping rencontre Chang, une jeune fille d'origine chinoise qui, elle aussi, a connu les moqueries. Chang montre à Ping comment jouer avec un cerf-volant de combat. Ainsi armée, Ping lance un défi à Ève Nantais.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.