Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-49 de 49)
Étapes de la vie -- Fiction

1

Livre  
Une amie pour la vie
[Paris] : T. Magnier, 2012.
[34] p. : ill. en coul. ; 32 cm.
C'est une histoire d'amitié, celles de deux jeunes femmes qui un jour deviendront deux belles vieilles. Un bel album sur l'amitié qui réunit et fait se rencontrer deux êtres différents dans un perpétuel mouvement de vie. Une amitié telle qu'on la rêve, telle qu'elle devrait être dans sa magie, sa marginalité de sentiment dépassant l'affection et flirtant avec l'amour. Sensualité, gestes du quotidien, amours et maternité sont autant de moments évoqués et dépeints avec beauté et un humour discret. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'amour qu'on porte
Toulouse : Milan jeunesse, 2007.
[25] p. : ill. en coul. ; 27 x 29 cm.
Un homme se remémore les promenades dominicales de son enfance, alors qu'il quittait la maison familiale en compagnie de son père pour aller voir le soleil se coucher sur la falaise. Or, la route était longue et, lorsque ses petites jambes refusaient de le porter plus longtemps, son papa lui souriait en le juchant sur ses épaules, tout en l'assurant que "Ce qu'on porte avec amour n'est jamais trop lourd". Mais le temps a passé: l'enfant laissa place à un adolescent trop pressé de vivre pour s'attarder à la beauté de la nature, puis à un jeune homme qui délaissa ces moments privilégiés au profit de ceux passés dans les bras d'une amoureuse. Toutefois, quelques années plus tard, ce gamin devenu homme reviendra vers un père dont les bras sont toujours grand ouverts afin de solliciter une nouvelle promenade. Mais, cette fois, tout a changé: la campagne a rétréci et le fils porte à son tour son père affaibli, en se rappelant les paroles d'autrefois. -- Des illustrations d'une grande sobriété, alliant peintures, collages et fines esquisses au crayon, donnent vie, dans une facture et des tonalités évoquant les vieux albums de photographies, à cette longue promenade qui se fait métaphore de la relation d'un père et d'un fils à diverses étapes cruciales de la vie. Un ouvrage profondément touchant, tissé d'émotions retenues, à offrir et à partager. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
L'ange de grand-père
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2004.
[44] p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Réédition. Dans son lit d'hôpital, un grand-père relate l'histoire de sa vie à son petit-fils. Il lui raconte comment il fut chanceux, dans des circonstances parfois ordinaires, et d'autres fois très dures, de la vie. Un ange gardien l'a protégé, sans même qu'il en ait conscience. Or ce même ange, maintenant, prend le petit-fils sous son aile. Un texte très court, d'une simplicité désarmante, auquel de délicates illustrations (encre et aquarelle) donnent toute sa force. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Album carton  
L'arbre du temps : le cycle de la vie, tout en poésie
Paris : Père Castor, 2020.
24 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 28 cm.
"Quand je serai grand... Quand je serai grand, le vent jouera dans mes branches. Quand je serai grand, je serai le roi des arbres de la forêt. Quand je serai grand, mes branches accueilleront des oiseaux du monde entier." Tombé sur le sol, un gland imagine sa future vie de chêne au tronc solide et aux branches caressant les nuages en hiver. Or, une fois très vieux, l'arbre se dira peut-être alors: "Si je pouvais revivre ma vie..." [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
L'avie d'Isée
Paris : L'École des loisirs, 2013.
[41] p. : ill. en coul. ; 39 cm.
Où l'on retrouve la petite Isée (cf. ##Mô-Namour## et ##La venture d'Isée##), qui est tirée d'un profond sommeil par la musique d'une chanson émanant de son livre favori. Ce dernier grandit à un point tel que la fillette peut bientôt y entrer, accompagnée de son fidèle Tadoramour. Tandis que résonnent les notes d'##Ah! Vous dirais-je, maman##, les deux aventuriers entament leur périple dans "une ville-forêt pleine d'arbres maisonnants et d'immeubles arbrissonnants" (p. [10]) au fil desquels ils croisent des "maisonstres" colériques, des "meubles agrandisseurs", des âmes charitables (tel Guy Detouriss, un gentil pigeon voyageur qui leur indique leur chemin) et des créatures maléfiques (dont l'Écrazatouteur ou encore Méfitoua Deloki dort, qu'Isée prend garde à ne pas réveiller). Après avoir fait du cheval grâce aux peintures rupestres plus vivantes que nature d'une grotte abritant hominidés et gorilles, la fillette termine son voyage dans un parc de statues géantes abritant une émule d'elle-même, dont les yeux-fenêtres sont ouverts sur le monde entier et lui permettent d'embrasser du regard toutes les routes du monde. C'est donc décidé: "Isée va prendre le plus de chemins possible pour tout voir, tout savoir, aussi loin qu'elle aura envie d'aller. C'est son avis sur sa vie." (p. [37]).



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Ces matins-là
[Paris] : Syros, 2006.
[33] p. : ill. en coul. ; 34 cm.
Chaque année, à l'occasion de son anniversaire, un garçonnet est tiré de son sommeil par son papa, qui l'entraîne dans son atelier afin de lui ouvrir les portes d'un monde merveilleux qu'il a créé à son intention. Devant des toiles plus vraies que nature, le garçonnet fait ses premiers pas au son de la musique ensorcelante d'un manège doré, découvre l'étendue du monde sur le dos d'une oie sauvage, apprend la persévérance devant une mer qui détruit son château de sable, perd son innocence face à une ville où des hommes militent avec violence en réclamant de quoi nourrir leurs enfants, se voit révéler le véritable amour et la complicité dans le silence d'une traversée du désert, etc. Puis, un jour, son père le place devant une toile blanche en lui demandant de construire à son tour sa vision du monde...



Afficher la fiche complète

7

Livre  
C'est comme ça
Genève : La Joie de lire, [2016]
29 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 21 cm.
Au fil des doubles pages de cet album, on évoque avec simplicité et poésie le cycle de la vie: "Certains nous ont déjà quittés: le chat du voisin, la tante Marguerite, le poisson de la soupe d'hier. D'autres vont venir: les uns ont été commandés, les autres arrivent sans prévenir." [p.1-3] [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Cet été-là--
Paris : Sarbacane, 2009.
61 p. : ill. ; 25 cm.
L'histoire d'une amitié épisodique qui évolue au hasard des années sur une plage bretonne... [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Chez un père crocodile
[Nantes] : MeMo, 2012.
[28] p. : ill. en coul. ; 15 x 21 cm.
On énumère ici les expériences qui ont marqué la vie d'un père crocodile: l'enfant qu'il a été, ses voyages, les chagrins qu'il a traversés, les tempêtes qu'il a surmontées, les colères du passé, ses anciennes amours et celles d'aujourd'hui. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Comment apprivoiser un fantôme
Toronto, Ontario : Éditions Scholastic, [2017]
39 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 21 cm.
Guide fantaisiste proposant aux lecteurs des conseils qui leur permettront de créer une relation d'amitié durable avec un fantôme, que l'on présente comme un être très gentil, sensible et affectueux. Quelques généralités sur l'anatomie de ce dernier précèdent les trucs et astuces qui permettront d'établir le contact (en le laissant venir à soi) et d'en prendre bien soin, que ce soit en lui préparant ses gourmandises favorites, en organisant des activités appropriées (promenade dans les bois, lectures effrayantes, soirées de danse au rythme d'une musique funèbre, etc.) ou encore en créant une l'atmosphère propice aux cauchemars dont il est friand avant de le mettre au lit. Dans la dernière partie, l'auteure précise que les rôles s'inverseront probablement après de nombreuses années d'amitié, puisque les fantômes ne vieillissent pas et qu'ils deviennent les compagnons idéaux pour faire la lecture à un vieil ami dont la vue baisse ou encore jouer à coucou avec les mini-versions auxquels leurs amis auraient donné naissance en fondant leur famille... [SDM]



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Comment j'ai raté ma vie
Paris : Autrement, 2009.
[37] p. : ill. ; 21 cm.
"Petit j'habitais un immense château / caché au creux d'une grande forêt magique / où tous les jours il faisait beau. / Je n'étais jamais seul / et j'étais riche d'un tas de trésors." Or, avec l'âge adulte vinrent les diplômes, l'argent et les soirées de gala, bref, une apparente réussite sociale masquant en fait une existence misérable et dénuée d'amour, basée sur la solitude et le mensonge.



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Comment j'ai raté ma vie
Paris : Grasset-jeunesse, [2019]
42 pages : illustrations en couleur ; 17 x 22 cm.



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Emily & Alligator
Paris : L'École des loisirs, 2007.
32 p. : ill. en coul. ; 25 cm.
Alligator est le meilleur ami d'Emily. Il la suit partout, sauf à l'école où il l'attend dans la cour de récréation. Ensemble, ils se sentent forts. Mais le jour où Emily part en vacances chez sa grand-mère et oublie le reptile à la maison, celui-ci ne supporte pas sa solitude, mange le poisson rouge et quitte la maison pour toujours. La fillette, quant à elle, est triste au début, mais grandit et finit par accepter son absence, bien que, parfois, une larme de crocodile coule sur sa joue lorsqu'elle se souvient de lui. -- Des aquarelles de type BD, dont les traits ont été croqués à l'encre de Chine, animent ce récit dont le dénouement, qui traite de manière imagée de la fin d'une amitié imaginaire ou de la rupture d'avec un objet transitionnel, peut surprendre. [SDM]



Afficher la fiche complète

14

Livre  
Et si on ne mourait jamais?
Toulouse : Milan jeunesse, 2009.
24 p. : ill. en coul. ; 22 cm.
Chaque titre de cette collection relate une tranche de vie de Filou, un garçonnet de six ans, par le biais de laquelle parents et enfants pourront amorcer un dialogue sur une problématique donnée. En effet, chaque opus est construit sur le même modèle: Filou est confronté à un dilemme moral et en discute avec ses parents sans arriver à le résoudre. Vient alors à la rescousse un sympathique volatile nommé Filo, qui lui permet d'étoffer ses réflexions et de trouver réponse à ses questions. Ici, le jeune protagoniste entend son papa rentrer du garage en annonçant que la voiture est morte. C'est le point de départ d'une discussion sur ce qui permet d'affirmer qu'un être est vivant ou non, ainsi que sur le cycle de la vie et les transformations qui le jalonnent.



Afficher la fiche complète

15

Livre  
L'été de Garmann
Paris : Albin Michel jeunesse, 2008.
[41] p. : ill. en coul. ; 30 cm.
Alors que les vacances d'été s'achèvent et que ses très vieilles tantes sont venues le visiter, Garmann vérifie si ses dents branlent puisqu'il a atteint l'âge d'entrer à l'école primaire. Ceci l'inquiète d'ailleurs et il avoue avoir peur. Les adultes qui l'entourent lui avouent alors tour à tour leurs peurs respectives: sa tante Iseline a peur de le quitter lorsqu'elle mourra, son père violoniste lui avoue son trac avant les concerts, sa mère lui confie ses craintes de le voir traverser seul la grande route, et peu à peu, le temps passant, Garmann apprivoise ce sentiment dérangeant qui vous met des "papillons noirs dans le ventre". -- Primé à la foire de Bologne, un album original d'une étrange profondeur et d'une savoureuse humanité qui traite, avec doigté, mais sans détour, de la peur de l'inconnu. Le texte, assez long, est accompagné de montages photographiques empreints d'un brin d'inquiétante étrangeté, dans lesquels se marient des portraits (dont les.



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Falikou
Paris : Le Buveur d'encre, 2006.
[25] p. : ill. en coul. ; 30 cm.
Après une chute qui le fait tomber d'un arbre, Falikou découvre un chemin qui mène loin dans la forêt. Pour la première fois, il songe à quitter le village. À chaque fois que sa mère vient l'embrasser avant le coucher, il en profite pour lui poser des questions à propos de son intrigante découverte. Sa mère répond avec gentillesse à ses interrogations et soulage du même coup ses nombreuses craintes. En effet, s'il quitte sa famille, le garçon a peur d'être oublié ou de se faire remplacer par un nouvel enfant. Grâce à ses parents, Falikou finit par partir du village l'esprit tranquille.



Afficher la fiche complète

17

Livre  
Grandir
Paris : Les Grandes personnes, [2019]
37 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 31 cm.
Du moment de sa naissance, jusqu'à sa mort une fillette devient une jeune femme, puis une femme d'un grand âge. Ses expériences s'accumulent et parfois se renversent, sa vie connaît bien des saisons et des métamorphoses. Ainsi, elle passe de l'insouciance de l'enfance à un comportement pragmatique et mâture. D'autres états de son existence se transforment, par exemple, après avoir été longuement habituée d'être bien entourée, elle finit néanmoins par connaître la solitude. En somme, on découvre toute une diversité d'expériences qui pululent au fil des différentes étapes de la vie. [SDM]



Afficher la fiche complète

18

Livre  
Une histoire d'amour
Paris : Seuil jeunesse, [2017]
31 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 30 cm.
Le livre nous présente la vie de Georges et Josette, deux gants en caoutchouc qui se sont rencontrés dans l'eau de vaisselle d'une cuisine. De là, une histoire d'amour est née et a donné naissance à une lignée de nombreux beaux enfants. Nous traversons les plus grands moments de leur vie conjugale, sans oublier les plus difficiles, jusqu'au jour du décès de Georges. [SDM]



Afficher la fiche complète

19

Livre  
Irniq et l'aurore boréale
Montréal : Imagine, 2008.
[32] p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Depuis qu'il est enfant, Irniq suit les enseignements de ses parents qui guident sa route. Alors que petit, un jour d'hiver, il s'était égaré sur la banquise, ils lui avaient montré à suivre ses traces dans la neige fraîche. Au printemps suivant, à suivre le cours du ruisseau pour rentrer chez lui. Des années plus tard, en automne, à se repérer à partir des inukshuks, ces grandes statues de pierre. Mais devenu adulte, lorsque ses parents meurent au bout de leur vie, Irniq se sent perdu. Une aurore boréale lui rappelle cependant que ces derniers veillent toujours sur lui de là-haut. -- Un conte sis dans l'immensité du Grand Nord canadien, aux peintures floconneuses intégrant des éléments de collages et des crayonnés, mais dont la trame, fort simple, manque de cohérence et de profondeur. On n'explique pas, par exemple, ou on ne démontre pas, à travers les illustrations, pourquoi le cours de l'eau ou les statues de pierre indiquent le chemin du retour. [SDM]



Afficher la fiche complète

20

Livre  
Le jour de l'âge de raison
Paris : Sarbacane, [2017]
25 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 31 cm.



Afficher la fiche complète

21

Livre  
La liste : pour garder son coeur d'enfant même quand on sera grands
Bruxelles : Alice jeunesse, [2020]
34 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 29 cm.
Mia aime beaucoup son papi, qu'elle voit presque tous les dimanches, et dont les idées sont jugées parfois bizarres par les autres adultes. La fillette considère par contre que ce dernier est toujours là pour l'écouter et qu'il l'aime exactement comme elle est, ce qui constitue à ses yeux les plus précieux des cadeaux. Un jour, le grand-père de Mia lui remet une liste en lui disant de réaliser "certains des points qu'elle contient avant de [s]e croire trop grande pour les bêtises de [s]on papi". Sa petite-fille la consulte rapidement avant de la ranger, puis se souvient, une semaine plus tard, que celle-ci contenait l'indication "Danser sous la pluie". Malgré les gros yeux que lui fait sa mère, elle va sauter dans les flaques. Puis, elle met de la couleur dans son quartier, dévale une colline en roulant sur le côté, caresse un mouton, s'endort à l'aube pour terminer un bon livre, entre dans une piscine trop froide, écrit une lettre à une personne qui l'inspire, aide quelqu'un sans que tout le monde le sache... En grandissant, elle coche toujours la liste en secret, même si elle s'inquiète de ce que les gens peuvent penser de cette dernière, mais en continuant de l'accomplir avec son propre fils, elle fait ainsi renaître le souvenir de son grand-père. [SDM]



Afficher la fiche complète

22

Livre  
La maison de guingois
Montréal : Les 400 coups, 2006.
[32] p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Un jeune homme habite une maison en forme de banane, qui oscille comme une balançoire en fonction de ses occupations. L'arrivée d'une amoureuse, puis de quatre enfants, lui apporte un certain équilibre, jusqu'à ce que ces derniers grandissent et quittent un à un le cocon familial... -- De joyeuses aquarelles stylisées animent cet album poétique sur le temps qui passe et la sérénité qu'apporte la vie de famille. [SDM]



Afficher la fiche complète

23

Livre  
La maison en petits cubes
[Maisons-Laffitte] : Nobi nobi!, 2012.
[44] p. : ill. en coul. ; 29 cm.
Depuis le décès de son épouse, un vieil homme habite seul dans une petite ville envahie par des eaux dont le niveau ne cesse de monter, forçant les résidants à se construire régulièrement une nouvelle demeure sur la précédente. Mais voilà qu'un jour où il est contraint à ajouter un nouvel étage à son habitation, l'homme échappe ses outils au fond de l'eau. Pour les récupérer, il enfile sa combinaison de plongée et entreprend une descente qui se double d'un retour dans le temps. La traversée de chaque demeure engloutie font affluer de lointains souvenirs à sa mémoire, depuis le décès de son épouse jusqu'à leur première rencontre, en passant par les envolées de montgolfières qu'ils observaient en amoureux depuis la fenêtre de la cuisine, les journées de carnaval passées en famille, le mariage de leur fille aînée ou la balançoire qu'il avait fabriquée pour leur premier enfant... [SDM]



Afficher la fiche complète

24

Livre  
Minou, minou
Montréal : Planète rebelle, 2012.
[47] p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Téter goulûment le lait de sa maman, chaudement blotti parmi ses frères et soeurs: c'est ainsi que le chat narrateur de cet album entend passer sa vie. Or, un beau matin, sa mère met brutalement un terme à cette existence paradisiaque en le jetant sans ménagement à la rue. Alors que ses frangins partent avidement à la découverte de la ville, il est pour sa part horripilé par la lumière crue, les murs gris, les gaz d'échappement et la saleté qui s'offrent à sa vue. Et que dire des matous de ruelle et des hommes pressés qui n'attendent qu'une seconde d'inattention de sa part pour le dévorer tout cru ou le piétiner? Refusant de mettre en pratique les techniques de chasse maternelles, le chaton se recroqueville sur lui-même, seul avec son immense chagrin. Le pauvre est tiré de sa torpeur par une fillette qui persuade sa maman de l'adopter. Dès lors, le chaton consacre sa vie à sa maîtresse, lui servant d'oreiller, de jouet ou de confident, guettant son pas dans l'escalier les jours d'école, l'encourageant à apprendre ses leçons et la consolant de ses chagrins. Ceci sans jamais rien attendre en retour. Mais le temps passe et les rôles s'inversent... Vient en effet le moment où le félin a à son tour l'occasion de mesurer l'amour inconditionnel que sa maîtresse lui porte, elle qui le cajole, lui donne son bain et essuie sans rechigner les besoins qu'il laisse échapper avant d'avoir eu le temps d'atteindre à sa litière. Jusqu'à la fin, inéluctable...



Afficher la fiche complète

25

Livre  
Le mystère des papas
[Paris] : Gallimard jeunesse, [2016]
25 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 23 cm.
Les papas de Stéphanie, d'Amélie et de Clément se réunissent tous les vendredis midi, quels que soient le lieu, la saison ou la météo. Mais que peuvent-ils bien faire ensemble? À chacune de leurs rencontres, les enfants élaborent les théories les plus folles sur le lien qui les unit, imaginant qu'ils ont formé un groupe de rock, qu'ils sont des espions déjouant des complots machiavéliques ou qu'ils combattent des monstres extraterrestres avec leurs superpouvoirs. Bien décidés à percer le mystère, les bambins mènent leur enquête et scrutent les moindres recoins de la maison, mais aucune preuve de vient étayer leurs hypothèses. Le temps passe et les héros, devenus parents à leur tour, continuent de se réunir tandis que leurs enfants, tapis derrière un arbre, se questionnent sur leurs rendez-vous hebdomadaires... [SDM]



Afficher la fiche complète

26

Livre  
L'oiseau des sables
Saint-Lambert : Dominique et compagnie, c2003.
[30] p. : ill. en coul. ; 27 cm.
Un homme raconte à son fils comment, à chaque étape de sa vie (une bille perdue, la mort de son père, la rencontre avec sa future femme, la guerre puis la naissance de son fils), il a soigneusement choisi d'utiliser quatre des cinq voeux que lui avait confiés son père: des oiseaux de pierre recueillis dans une fleur de sable. Le dernier? Il a pris soin de le conserver pour son enfant, honteux de n'en avoir pas su garder plus. -- Une confidence vibrante sur la relative importance des choses, sur les passages difficiles de la vie et sur la nécessité de parfois avoir recours à un oiseau de pierre, une prière à la mer, pour surmonter les épreuves. Un album d'une belle intensité, illustré de ciels variables de l'océan et de portraits de l'homme à diverses époques de sa vie. [SDM]



Afficher la fiche complète

27

Livre  
Otto : autobiographie d'un ours en peluche
Paris : L'École des loisirs, ©1999.
33 p. : ill. en coul. ; 30 cm.



Afficher la fiche complète

28

Album carton  
Où va Mona?
Paris : L'Agrume, [2019]
27 pages non numérotées en un dépliant : illustrations en couleur ; 16 x 209 cm pliée à 16 x 16 cm.
Album tout carton dans lequel nous suivons un chemin à travers les milieux naturels de la vie. Ainsi, le livre s'adresse à une enfant appelée Mona, laquelle devra, un jour, quitter la grande route pour emprunter un petit chemin escarpé, puis passer par le coeur de la forêt, jusqu'à ce qu'elle trouve un endroit où elle sera assez bien pour y vivre. Avant de repartir. [SDM]



Afficher la fiche complète

29

Livre  
Le peintre
[Maisons-Laffitte] : Nobi nobi!, 2014.
[48] p. : ill. en coul. ; 27 cm.
Shinya est apprenti chez un artisan, peintre en bâtiment: un métier exigeant qui a le pouvoir fabuleux de rendre les gens heureux, mais ce, à condition de savoir deviner les nuances exactes qu'ils attendent et de pouvoir leur donner vie grâce à une parfaite maîtrise des couleurs. Or, l'apprentissage est laborieux pour Shinya, qui se demande s'il est réellement fait pour exercer cette profession. Profession qui était également celle de son défunt père, sur la tombe duquel il entreprend d'aller se recueillir. Sur le navire qui le conduit du Japon à la France (et inversement), le héros est interpellé par la mystérieuse apparition d'une femme qui le met sur la trace d'un pinceau ayant appartenu à son père. Un outil qui s'avère très précieux tout au long de sa vie et qui lui permet non seulement d'exprimer les sentiments de ses clients en trouvant les coloris justes, mais également de découvrir les secrets de l'énigmatique blanc d'Utrillo... [SDM]



Afficher la fiche complète

30

Album carton  
Petit à petit
Toulouse : Milan, [2016]
16 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 22 cm + 11 pièces détachables.
Au terme d'un long voyage, un oiseau jaune se pose sur un petit coin de terre où il regarde un arbre pousser sous les efforts conjugués de la pluie et du soleil. Un jour, les branches se remplissent de fruits et, brindille après brindille, le volatile y construit son nid avec la jolie oiselle qu'il a rencontrée. De leur union naissent deux bébés, qui grandissent petit à petit avant de prendre leur envol... [SDM]



Afficher la fiche complète

31

Livre  
Petite pousse
Paris : Albin Michel jeunesse, [2021]
33 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 24 cm.
Au terme d'une journée qui s'est plutôt mal déroulée, Archibald en vient à se demander si les adultes prennent plaisir à contrarier leurs enfants en les grondant et en leur interdisant ceci ou cela. Sa maman lui explique alors qu'un parent, c'est un peu comme le jardinier aperçu au parc. Au départ, il est devant une petite pousse, dont il doit prendre soin en la nourrissant, en l'arrosant, en l'écoutant, en lui parlant et en la regardant grandir sans trop savoir à quoi elle ressemblera. Le jardinier doit également veiller à offrir un environnement ensoleillé et propice à l'épanouissement à sa petite plante, qui a besoin d'engrais et de tuteurs pour la guider. À chaque saison et par tous les temps, le jardinier est là pour la garder au chaud et l'aider à se relever lorsqu'elle tombe. Jusqu'à ce qu'elle devienne un arbre solidement ancré au sol et résistant au vent, qui donne des fleurs et des fruits... [SDM]



Afficher la fiche complète

32

Livre  
Petite vie deviendra grande--
Bruxelles : Alice jeunesse, 2008.
[18] p. : ill. en coul. ; 18 x 41 cm.
Dans un format à l'italienne, défilent les étapes de la vie d'une femme, depuis sa naissance (6 jours), jusqu'à l'âge de 86 ans, ponctuées en 8 moments forts distribués sur autant de pages découpées en escalier, afin qu'on voie tous les portraits en un regard. Au verso de chacun d'eux, elle se révèle par de courtes strophes poétiques qui témoignent des émotions et actions auxquelles elle accède au fil du temps et qui s'accumulent en vieillissant. -- Un petit bijou d'initiation à l'histoire d'une femme, illustrée de portraits à saveur yéyé, disposés sur des fonds décoratifs pastel, aux motifs associés à l'âge du personnage. Seule réserve, on saute de la trentaine à la soixantaine, éludant cette période mal-aimée de la vie des femmes... [SDM]



Afficher la fiche complète

33

Livre  
Pieds nus
[Paris] : Seuil jeunesse, 2013.
[73] p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Tim refuse de se chausser les pieds depuis un séjour au bord de la mer avec ses parents. Croyant qu'un jour ça lui passerait, après avoir tout tenté (différents modèles de chaussures, convocation chez le directeur, etc.) ses parents se rendent à l'évidence: il ne changera pas. Libre de contraintes, il devient créateur de chaussures (qu'il ne porte pas). Ceci ne l'empêche pas de se marier et de devenir très riche. Mais, après une vie de voyage, de durs labeurs et un divorce qui le fait péricliter, il entreprend de voyager à pied (nus) autour du monde et trouve, au bout de son chemin, une peuplade qui, comme lui, aime vivre tout nu. [SDM]



Afficher la fiche complète

34

Livre  
Le plus grand des voyages
Vineuil : Bilboquet, 2013.
[25] p. : ill. en coul. ; 19 x 26 cm.



Afficher la fiche complète

35

Livre  
Pomelo se demande
Paris : Albin Michel jeunesse, 2006.
[90] p. : ill. en coul. ; 20 cm.
Pomelo a une très longue trompe bien qu'il soit tout petit et rose. Il vit sous un pissenlit. En trois épîtres poétiques, il soulève de multiples questions et observations existentielles, drôles et universelles, souvent sans réponses. -- Pomelo invite ici le lecteur, sous le couvert de la naïveté de l'enfance, à réfléchir à divers sujets philosophiques (l'existence, l'identité, la vie, le rêve, le vieillissement, le cours des saisons, etc.) pour s'interrompre le temps de quelques notes, afin de célébrer le renouveau du printemps, et reprendre sa réflexion dans ce potager absurde qui le protège. Délicieux. [SDM]



Afficher la fiche complète

36

Livre  
Pour toute la vie... et même après
Toulouse : Milan, [2021]
48 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 22 cm.
Pour la mère, ce sera toujours la même chose: son fils fait une crise pour obtenir un jouet qu'il délaissera, deux jours après, parmi toutes les traîneries qui jonchent le sol. Elle aura beau ranger ces dernières, le désordre reviendra, une heure plus tard, ça aussi, elle le sait bien. Tout peut ainsi changer en quelques minutes ou quelques heures, les rires se transformant en larmes, les faims en assiettes à demi vides, les cheveux bien coupés en tignasse touffue. Elle pense également aux différences qui séparent l'enfant qu'il était alors de l'adolescent qu'il est désormais, qui a beaucoup moins envie de jouer, de socialiser et de s'appliquer à l'école. Maintenant qu'il est grand et qu'elle est grand-mère, de nouvelles réalisations s'ajoutent: l'âge l'a rattrapée, ses souvenirs sont plus variés, mais la vie, elle, continue. [SDM]



Afficher la fiche complète

37

Livre  
La première fois que je suis née
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2006.
[97] p. : ill. en coul. ; 21 cm.
Avec poésie, tendresse, malice et, surtout, énormément d'émotions, la narratrice évoque toutes les "première fois" qui ont jalonné sa vie, de celle où son papa l'a regardée avec des larmes plein les yeux à celle où elle-même a donné naissance à sa petite fille: "La première fois que tu es née, c'est la deuxième fois que je suis née." Des illustrations naïves et humoristiques, évoquant la sérigraphie, épousent ce florilège de saynètes évoquant avec justesse et sensibilité les grands moments de la vie, constitués de rires, de pleurs, d'espoirs, de rêves, de deuils, de mots doux, de dures expériences, etc. -- Un magnifique album à partager. [SDM]



Afficher la fiche complète

38

Livre  
La première fois que je suis née
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2010.
[48] p. : ill. en coul. ; 19 cm.
Réédition. Une collection qui reprend, dans un format poche accessible, des récits publiés dans un autre format chez le même éditeur afin de favoriser auprès de tous la lecture partagée. Sous ce titre: avec poésie, tendresse, malice et, surtout, énormément d'émotions, la narratrice évoque toutes les "premières fois" qui ont jalonné sa vie, de celle où son papa l'a regardée avec des larmes plein les yeux à celle où elle-même a donné naissance à sa petite fille: "La première fois que tu es née, c'est la deuxième fois que je suis née." Des illustrations naïves et humoristiques, évoquant la sérigraphie, épousent ce florilège de saynètes évoquant avec justesse et sensibilité les grands moments de la vie, constitués de rires, de pleurs, d'espoirs, de rêves, de deuils, de mots doux, de dures expériences, etc.



Afficher la fiche complète

39

Livre  
Quand Stella était toute petite
Saint-Lambert : Dominique et compagnie, 2009.
[32] p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Quand Stella était toute petite, elle s'imaginait tortue ou poisson rouge, observait la terre entière depuis la plus haute montagne du salon, remportait la médaille olympique en coursant contre les canards de la baignoire, écoutait les arbres se raconter de drôles d'histoires et explorait la jungle derrière la maison avant de se perdre dans l'immensité floconneuse d'une tempête de neige. Mais, aujourd'hui, les fourmis qu'elle croyait voir dans les livres se sont transformées en histoires qu'elle peut lire à Sacha, le petit frère auquel elle apprend aussi à être un lapin, un serpent ou un oiseau.



Afficher la fiche complète

40

Livre  
Renarde : une histoire sur le grand cycle de la vie
Grenoble : Éditions Quatre fleuves, [2021]
45 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 26 cm.
Une renarde chasse, jour et nuit, pour nourrir ses renardeaux qui attendent sagement le retour de leur maman dans le terrier. Au fil des semaines, les petits commencent à explorer les alentours et à s'essayer à des chasses anodines avec des insectes. Puis, en grandissant, ils apprennent à chasser avec leur mère, jusqu'à ce que celle-ci soit renversée par une voiture. Les renardeaux poursuivent alors leur vie ensemble. De son côté, le corps de leur maman se décompose rapidement, car d'autres animaux viennent s'en nourrir, comme les insectes. Elle entre ainsi dans le cycle de la vie. [SDM]



Afficher la fiche complète

41

Livre  
Les riches heures de Jacominus Gainsborough
Paris : Sarbacane, [2018]
51 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 34 cm.
La vie, c'est un grand voyage. Un voyage constitué de hauts et de bas, d'immenses bonheurs et de petites contrariétés, de départs difficiles et de périples enlevants, de non-dits et d'étonnantes révélations, de quêtes et de rêves grandioses, de rencontres tour à tour adorables et bouleversantes, d'amours enivrantes et de petites blessures, de questions existentielles et d'apprentissages parfois douloureux... C'est ce que découvre peu à peu Jacominus Gainsborough, un lapin humanisé que l'on suit dans les événements marquants de sa vie, de sa naissance à sa mort, et ce, en compagnie de nombreux amis et d'une famille aimante (dont une grand-mère qui lui a transmis son amour de la philosphie). [SDM]



Afficher la fiche complète

42

Livre  
Sans Nimâmâ
Winnipeg (Manitoba) Canada : Plaines, [2018]
1 volume (non paginé) : illustrations en couleur ; 28 cm.
Kateri est le kamâmakos de sa mère, son petit papillon. Si elle murmure ce mot tendre à sa fille tous les jours, elle ne peut la retrouver qu'en rêve, puisque Kateri est élevée par sa grand-mère depuis que sa mère a disparu. Elle ne sait si elle pourra un jour retrouver sa nimâmâ, sa maman, alors elle pose toutes sortes de questions à son sujet à sa grand-mère, réalisant en grandissant que cette dernière vit en elle parce qu'elle lui ressemble de plus en plus. Toutefois, Kateri ne connaîtra pas le même triste sort qu'elle puisqu'elle trouvera un jeune homme qui l'aime et donnera elle-même naissance à un enfant, tout en joignant sa voix à celle des autres membres de la communauté crie pour demander que quelque chose soit fait face à la violence dont les femmes autochtones sont victimes. [SDM]



Afficher la fiche complète

43

Livre  
Tout là-haut
[Paris] : Rue du monde, 2004.
[29] p. : ill. en coul. ; 36 cm.
Une petite fille marche sur un fil, dans le ciel, au-dessus du monde. Elle traverse ainsi diverses régions du monde, déterminée à aller très loin. Un jour, elle échappe sa poupée, mais cette perte ne l'empêche pas de continuer. Puis vient la rencontre d'un garçon, qui lui-même a fait, à sa façon, son chemin sur le fil, dans le ciel. Une allégorie de l'apprentissage de la vie, dans un texte minimaliste rehaussé d'illustrations réalistes (aquarelles, gouaches et crayonnés) lumineuses et poétiques. [SDM]



Afficher la fiche complète

44

Livre  
Un tout petit pois
[Voisins-le-Bretonneux] : Rue du monde, 2009.
[39] p. : ill. en coul. ; 20 cm.
De tout riquiqui qu'il est dans le ventre de sa maman, Petit Pois grandit et voit enfin le jour, où il est accueilli à bras ouverts par son papa. Le lecteur le suit dans les apprentissages qu'il effectue alors que son univers s'élargit, le voyant tour à tour quitter le petit lit où il passait son temps à rêver, arpenter le salon à quatre pattes, puis délaisser la demeure familiale pour explorer la ville, se lier d'amitié avec une petite voisine, effectuer sa rentrée à l'école, partager les jeux de ses copains dans la cour de récréation et s'enrichir au contact d'enfants venus d'autres pays en rêvant de faire le tour du monde. Tour du monde qui lui fera réaliser à quel point il est "tout riquiqui dans le ventre de l'univers" (p. 37).



Afficher la fiche complète

45

Livre  
La valise rose
[Paris] : Gallimard jeunesse, [2015]
29 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 25 cm.



Afficher la fiche complète

46

Livre  
La vie bercée
Montréal : Les 400 coups, 2006.
[45] p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Évocation lucide, teintée de pessimisme, des émotions de l'enfance et de l'adolescence, des traces qu'elles laissent en chacun. Les jeux laissés derrière soi, les portes claquées, les cassures familiales, les joies, l'amour et la peur, sont autant de fils qui tissent le voyage de l'enfance vers l'âge adulte. -- Un regard personnel et poétique sur l'enfance, sombre et triste par moments. Le texte est heureusement illuminé de douces aquarelles rehaussées de traits tout en finesse. La lecture, troublante, gagnera à être approfondie par une discussion. [SDM]



Afficher la fiche complète

47

Livre  
Zagazou
[Paris] : Gallimard, c1999.
[32] p. : ill. en coul. ; 33 cm.
Georges et Bella sont un couple heureux. Un jour le facteur leur livre un colis. Dedans, un bébé du nom de Zagazou. Il n'est pas parfait, mais adorable. Un jour celui-ci se métamorphose en petit vautour criard, en éléphanteau maladroit, en phacochère plein de boue, en dragon coléreux, etc., puis en gentil jeune homme. Il rencontre Mirabelle qu'il présente à ses parents devenus deux grands pélicans. A la lumière du comportement humain, l'auteur identifie par des animaux différentes étapes de la vie. [SDM]



Afficher la fiche complète

48

Livre  
Zagazou
[Paris] : Gallimard jeunesse, c2001.
[36] p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Réédition. Volume publié en 1999 dans la collection «Album Gallimard» chez le même éditeur. Georges et Bella sont un couple heureux. Un jour le facteur leur livre un colis. Dedans, un bébé du nom de Zagazou. Il n'est pas parfait, mais adorable. Un jour celui-ci se métamorphose en petit vautour criard, en éléphanteau maladroit, en phacochère plein de boue, en dragon coléreux, etc., puis en gentil jeune homme. Il rencontre Mirabelle qu'il présente à ses parents devenus deux grands pélicans. A la lumière du comportement humain, l'auteur identifie par des animaux différentes étapes de la vie. [SDM]



Afficher la fiche complète

49

Livre  
Zigmund
Paris : Sarbacane, 2010.
[49] p. : ill. ; 25 cm.
Zigmund a en permanence ses grands-parents et ses parents sur le dos. Ces derniers commentent le moindre de ses faits et gestes. Au fil des pages défile la vie du héros confronté à la naissance de son petit frère, à la mort de sa grand-mère, à la séparation de ses parents, etc. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.