Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Cotes DOC (1-2 de 2)
GRA Fra da

1

Livre  
David et l'orage
Saint-Lambert : Dominique et compagnie, 2003.
40 p. : ill. en coul. ; 18 cm.
David doit aller se coucher mais prend tout son temps, car l'orage gronde. Quel soulagement quand Esther propose de monter dans la chambre de David pour admirer le spectacle des éclairs! Ensuite son père donne des explications sur l'orage et l'électricité, et même si David ne comprend pas tout, il est rassuré. Pas pour longtemps toutefois, car lorsque tout le monde est au lit, voilà qu'un bruit énorme s'abat sur la maison. David, apeuré, croit voir un étrange monstre à sa fenêtre. Il n'ose même pas crier! Le lendemain matin, surprise: une grosse branche est tombée sur le toit, juste au-dessus de la chambre de David! Ouf! -- Après la peur des monstres de la forêt et celle des chiens, François Gravel aborde la peur des orages. La trame est bien construite, accompagnée des illustrations expressives de Pratt. Texte et image se partagent équitablement l'espace. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
David et les crabes noirs
Saint-Lambert : Dominique et compagnie, 2004.
44 p. : ill. en coul. ; 18 cm.
Depuis deux nuits, David fait des cauchemars. Il a beau boire de l'eau, en parler, les raconter, prendre des bains, rien n'y fait. Son père s'inquiète un peu et suggère du sirop contre les cauchemars. Esther est contre, ça passera. Le deuxième jour, la gentille maîtresse, prévenue, demande à chaque élève de dessiner son pire cauchemar. Maladroit, David est insatisfait, mais Simon l'aidera à concrétiser ce vil crabe aux ailes de chauve-souris. Leur amitié permettra à l'enfant d'explorer avec créativité le monde des monstres et d'exploiter ses idées morbides. -- Un récit court et sympathique à la chute surprenante, misant sur la fonction thérapeutique des arts pour transcender et conjurer les petites et grandes peurs. Des illustrations croquées sur le vif appuient le texte avec une touche de malice. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.