Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Cotes DOC (1-17 de 17)
928.41 F

1

Livre  
Joue-nous "Espana" : roman de mémoire
Paris : Mercure de France, 1980.
198 p. : ill. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Docteur Ferron : pèlerinage
[Montréal] : Stanké, c1991.
417 p. : ill. ; 23 cm.
Biographie dialoguée. Ce livre appartient à un type particulier de biographie: V.-L. Beaulieu y rend compte de sa "relation privée", qui est son "émotion face à l'auteur". Il s'agit d'une fiction documentaire sur le modèle des précédents «pèlerinages» de Beaulieu, chez Hugo, Kerouac et Melville. Comme le signale Jean Royer qui ajoute que Beaulieu "fait le tour de l'oeuvre du romancier, du polémiste, du politique, mais d'abord du conteur". [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Adrienne, une saga familiale
[Montréal] : Boréal, 1993.
251, [1] p. : ill. ; 22 cm.
Madeleine Ferron contribue au patrimoine littéraire québécois: tout en tentant de suivre la longue route de ses ancêtres depuis l'arrivée de Robert Caron à Québec en 1634, elle décrit avec émotion mais sur un ton anecdotique captivant les traditions locales d'une région importante du Québec, la Mauricie. Parfois ignoré ou méconnu, l'effort de nos premiers entrepreneurs québécois doit souvent affronter des obstacles majeurs, ici le colonialisme économique américain implanté dans cette région pour y exploiter les ressources naturelles abondantes, le bois, la pêche à la truite et la main-d'oeuvre à bon marché. L'auteure trace des portraits vivants de ses aïeules, femmes de tête, toutes issues d'une classe sociale privilégiée, conscientes de ce statut et fières d'en perpétuer les traces. Bref ce témoignage ancestral fondé sur des documents d'archives d'importance est bien documenté, d'écriture facile et traduit fidèlement le courage et la détermination du peuple québécois.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Par la porte d'en arrière : entretiens
Outremont : Lanctôt, c1997.
318 p. ; 23 cm.
Série d'entretiens (trente et une heures d'enregistrement) accordés par Ferron en 1982, quelques années avant sa mort. Pierre L'Hérault (professeur à l'Université Concordia) a procédé à un regroupement des propos autour de thèmes précis reliés à la vie et à l'oeuvre de l'écrivain: les années lumineuses (= la Grande noirceur) - la médecine - histoire et politique - Ecrire au creux d'une mutation - L'écrivain et ses doubles. Selon R. Saletti, Ferron "parle d'abondance de sa jeunesse, de médecine, de ses idées" (souvent singulières, provocatrices ou paradoxales) "de l'écriture, de la folie". [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
"Vous blaguez sûrement--" : correspondance, 1976-1984
Outremont : Lanctôt, 2000.
154 p. ; 23 cm.
Quatre-vingt-neuf lettres écrites entre mai 1976 et avril 1984. Une correspondance essentiellement littéraire entre un jeune universitaire, romancier ludico-expérimental, et un docteur en médecine, écrivain confirmé, traversant une période difficile. J. Ferron, fidèle à sa manière, "fabule sur un fond d'exactitude" (p. 94), apporte des précisions sur les personnages qu'il a mis en scène dans ses livres et manifeste son vif intérêt et sa bonne connaissance de l'Histoire et de l'histoire littéraire du Québec, parle du diable, de la santé ("foi en soi-même et bonheur de vivre", p. 53), etc., François Hébert parle des problèmes que lui posent ses livres en chantier, de la réception critique de ses livres publiés. Les deux hommes échangent sur la politique, chacun commente les livres de l'autre, ses lectures, etc.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Léo Ferré, poète insurgé
Paris : Albin Michel, 2003.
103 p. : ill. ; 29 cm.



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Un homme à la mer
[Paris] : Mercure de France, 2004.
161 p. ; 21 cm.
Brefs récits qui forment la "mémoire maritime" de l'auteur dont le père était capitaine. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
"Nous ferons nos comptes plus tard" : correspondance, 1962-1983
Outremont : Lanctôt, 2004.
126 p. ; 23 cm.
Une "connivence fraternelle" entre deux écrivains qui n'appartiennent pas à la même génération. Selon Michel Lapierre, cette correspondance est très utile pour suivre l'évolution des "opinions ferroniennes, paradoxales mais non contradictoires". Le critique du ##Devoir## signale que Ferron fait du "relativisme politique le corollaire du relativisme esthétique". Présentation, p. 7-16, des plus intéressantes, qu'avec modestie André Major qualifie de "parcours sinueux et délibérément subjectif". [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Ramon
Paris : Grasset, 2008.
807 p., [16] p. de pl. : ill. ; 23 cm.
Une enquête parfois pathétique d'un fils octogénaire et académicien, bien connu pour ses romans. Son père, critique important de l'entre-deux guerres, a sombré dans la collaboration dès 1934 du communisme au fascisme. Questionnement de l'auteur qui tente, sans concessions, de le comprendre. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Almanach des exils
Montréal : Marchand de feuilles, 2009.
424 p. : ill. ; 21 cm.
Échange épistolaire entre deux amies écrivaines dont l'une vit au Brésil depuis plusieurs années. À l'origine du livre, le projet de rendre compte, sur une année, "des saisons, des travaux et des fêtes de nos pays respectifs" auxquels viennent s'ajouter "des notes plus personnelles sur nos enfants et nos humeurs" (cf. p.[9]). [SDM]



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Questions à mon père
[Paris] : Gallimard, 2010.
201 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

12

Gros caractères  
Veuf / [texte (gros caractères)]
Cergy-Pontoise : À vue d'oeil, 2012.
193 p. (gros caractères) ; 22 cm.
«Je suis veuf, Sylvie est morte le 12 novembre, c’est bien triste, cette année on n’ira pas faire les soldes ensemble. Elle est partie discrètement sur la pointe des pieds, en faisant un entrechat et le bruit que fait le bonheur en partant. Sylvie m’a quitté, mais pas pour un autre. Elle est tombée délicatement avec les feuilles. On discutait de la couleur du bec d’un oiseau qui traversait la rivière.



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Frankétienne : l'universel haïtien: entretiens
Paris : Riveneuve, 2012.
195 p. : fac-sim. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

14

Livre  
La servante du Seigneur
Paris : Stock, 2013.
154 p. ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

15

Livre  
Le marcheur de Fès
Paris : Calmann-Lévy, 2013.
181 p. ; 22 cm.
Une promenade dans Fès sur les traces du père de l'auteur, Moshe-Moïse le Fassi, devenu Maurice le Français. -- [l'Éditeur].



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Ma mère du Nord
Paris : Stock, [2015]
186 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

17

Gros caractères  
Ma mère du Nord
Cergy-Pontoise : À vue d'oeil, [2016]
229 pages (gros caractères) ; 22 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.