Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Le mystère des pavots blancs / Serena Blasco ; d'après le roman de Nancy Springer.
Auteur Blasco, Serena
Éditeur [Paris] : Jungle, 2016.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Les enquêtes d'Enola Holmes ; 3
Blasco, Serena. Enquêtes d'Enola Holmes ; 3
Genre français Bandes dessinées policières
Sujet français Holmes, Enola (Personnage fictif) -- Bandes dessinées
Mères -- Bandes dessinées
Personnes disparues -- Bandes dessinées
Personnages dans la littérature -- Bandes dessinées
Fleurs -- Bandes dessinées
Personnes ayant une déficience intellectuelle -- Bandes dessinées
Vengeance -- Bandes dessinées
Londres (Angleterre) -- Histoire -- 19e siècle -- Bandes dessinées
Grande-Bretagne -- Histoire -- 19e siècle -- Bandes dessinées
Collaboration Springer, Nancy. Case of the bizarre bouquets
Description 56 p. : principalement des ill. en coul. ; 31 cm.
Dépouillement partiel Carnet secret : Enola Holmes.
Résumé Londres, 1889. Lorsque sa mère s'est enfuie du manoir familial sans préavis ni explications le jour de ses quatorze ans, Enola Holmes a réalisé à quel point son nom était prédestiné: "alone", lorsque lu à l'envers. Pour échapper à ses frères aînés, Mycroft et Sherlock, qui, choqués par son manque de féminité, ne pensent qu'à l'enfermer dans un pensionnat afin de faire d'elle une véritable lady, Enola fugue à son tour. Bien décidée à élucider seule le mystère entourant la disparition de sa mère, elle ouvre sa propre agence de détectives au nom du Dr Leslie Ragostin et se fait passer pour sa secrétaire, changeant régulièrement de pseudonyme pour éviter d'être repérée. Dans ce troisième opus, la jeune femme découvre, en lisant les grands titres des journaux, que le docteur Watson, fidèle compagnon de son frère, est introuvable. Ne faisant ni une ni deux, elle se met à la recherche d'un nouveau déguisement et entreprend de mener ses propres investigations. La voilà donc qui se transforme en dame d'une grande beauté (convaincue que c'est sous cette apparence que ses frères s'attendent le moins à la retrouver) pour aller interroger Madame Watson. L'attention d'Enola est rapidement attirée par un étrange bouquet d'aubépines, de pavots blancs, de liserons des haies et de feuillage d'asperge qui a été envoyé à son interlocutrice de manière anonyme. Grâce au langage des fleurs auquel l'a initiée sa mère, la jeune enquêtrice comprend immédiatement que de remonter la piste de cette gerbe lui permettra de retrouver Watson. Son enquête la mènera sur les traces d'une étrange commerçante de déguisements et de sa redoutable soeur, fraîchement sortie d'un asile d'aliénés mentaux... [SDM]
Critique Une adaptation très réussie d'une intrigue bien ficelée et riche en rebondissements mettant en scène une jeune héroïne attachante, dont on apprécie non seulement la fougue, les idéaux, l'esprit aventurier et l'intelligence digne de celle du héros de Conan Doyle, mais également la quête d'indépendance et la soif d'émancipation, qui occupent une place prépondérante dans la saga. L'ambiance, les moeurs et les conditions sociales de l'Angleterre machiste de la fin de l'ère victorienne (marquée par le marxisme, la révolte qui émerge dans les quartiers ouvriers et la pauvreté) sont quant à eux bien reconstitués et invitent à découvrir depuis les premières loges la haute société et ses travers, les règles d'étiquette et les rudes conditions féminines. Une lecture alerte, à la fois divertissante et enrichissante, qui mêle habilement suspense, psychologie et histoire. Le tout étant porté par de jolies aquarelles campant les protagonistes un brin naïfs et aux nez retroussés dans des décors réalistes auxquels une palette pastel et acidulée confère une atmosphère légèrement romantique et fantaisiste. L'album se clôt sur un "carnet secret" de six pages où sont consignées des notes et preuves amassées par l'héroïne au cours de son enquête. [SDM]
Public cible E++J+ 4.
ISBN 9782822215695 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - BD  COLL. FRANÇ.  ENOLA_HOL v.3 BD J  DISPONIBLE
 SAINT-MICHEL - Jeunes - BD  COLL. FRANÇ.  ENOLA_HOL v.3 BD J  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.