Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-3 de 3)
Sinath, 1984-

1

Livre  
Le carnet de Théo. 1, Dans ma bulle
Paris : Rageot, 2011.
297 p. : ill. ; 21 cm.
Journal intime de Théo (Théodora), une adolescente androgyne préférant aux robes et à la danse, les tenues d'allure rebelle, les cheveux teints en noir, la lecture et la création de mangas ainsi que les jeux vidéos. Ceci ne plaint évidemment guère à ses parents. Elle témoigne, à travers ce carnet électronique, qu'elle remplit de ses impressions, états d'âme et coups de coeur, des vicissitudes de sa vie qu'elle sent incomplète. Elle raconte sa vie quotidienne à la maison avec ses parents et son chat Kyô, avec ses copains, mais aussi elle y fait part de ses recherches qui pourraient l'aider à lever le voile sur sa petite enfance dont elle ne sait étrangement rien. Sa rencontre avec un mystérieux vieillard japonais, se disant mangaka et qui lui prodigue des conseils, ainsi que celle d'un guitariste rock en qui elle reconnaît un visage familier, apportent un éclairage inattendu sur ce pan énigmatique de son passé.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le carnet de Théo. 2, Chacun son style
Paris : Rageot, 2012.
423 p. : ill. ; 21 cm.
Journal intime de Théo (Théodora), une adolescente androgyne préférant aux robes et à la danse, les tenues d'allure rebelle, les cheveux teints en noir, la lecture et la création de mangas ainsi que les jeux vidéos. Ceci ne plait évidemment guère à ses parents. Elle témoigne, à travers ce carnet électronique, qu'elle remplit de ses dessins, impressions, états d'âme et coups de coeur, des vicissitudes de sa vie qu'elle sent incomplète. À l'aube de ses seize ans, elle raconte ici comment sa vie a basculé depuis que ses parents lui ont annoncé leur divorce. Ayant toujours le soutien de Takeshi, son mystérieux mangaka japonais, Théo doit en plus changer d'établissement scolaire et, ceci, sans y connaître âme qui vive. Comble d'ennui, Sîn, le guitariste des Moonlighters, l'obsède de plus en plus et elle se voit peu à peu devenir l'émule d'une des héroïnes de shôjos japonais qu'elle déteste. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le carnet de Théo. [3], Tous en scène
Paris : Rageot, 2013.
475 p. : ill. ; 21 cm.
Journal intime de Théo (Théodora), une adolescente androgyne préférant aux robes et à la danse, les tenues d'allure rebelle, les cheveux teints en noir, la lecture et la création de mangas ainsi que les jeux vidéos. Elle témoigne, à travers ce carnet "électronique", qu'elle remplit de ses dessins, impressions, états d'âme et coups de coeur, des vicissitudes de sa vie. Ayant toujours le soutien de Takeshi, ce mystérieux mangaka japonais qui la guide, mais qui vieillit, Théo s'apprête à déménager avec sa mère et son amoureux. Peu enthousiaste à jouer les familles reconstituées, elle doit d'abord passer une partie de l'été chez sa grand-mère paternelle. Préparer sa chambre-atelier, renouer avec ses amis du Bac et avoir le soutien de Julian, fils de son beau-père, allège cependant le fardeau de cette nouvelle étape qui sera d'autant plus difficile à franchir sans Sîn, qui s'est installé à Londres et ne donne aucune nouvelle. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.