Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Lucie et sa licorne. 3, Licorne contre gobelins : une nouvelle aventure de Lucie et sa licorne / Dana Simpson ; traduit de l'anglais par Chloé Seyrès.
Auteur Simpson, Dana, 1977- auteur, artiste
Éditeur Paris : 404 éditions, [2018]
©2018
Notice 3 de 6
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre Bandes dessinées de merveilleux héroïque.
Histoires courtes en bandes dessinées.
Sujet français Licornes -- Bandes dessinées.
Amitié -- Bandes dessinées.
Magie -- Bandes dessinées.
Vanité -- Bandes dessinées.
Confiance en soi -- Bandes dessinées.
Relations homme-animal -- Bandes dessinées.
Description 177 pages : principalement des illustrations en couleur ; 21 cm.
Note Traduction de: Unicorn vs. goblins.
Résumé Lucie est une fillette solitaire, vive et imaginative, qui rêve du jour où ses camarades de classe cesseront de la traiter de "bizarre" et réaliseront à quel point elle est géniale. Plus géniale que Dakota, une camarade de classe crâneuse qui a sa propre chaîne sur MoiTube. La vie de l'héroïne est totalement chamboulée lorsqu'elle fait la rencontre de Rosemarie de Céleste Museau, une licorne vaniteuse et imbue d'elle-même, qui passe de longues heures à admirer son reflet dans les flaques d'eau. Une amitié improbable naît entre les deux héroïnes, que l'on suit dans leurs chevauchées, taquineries, de jeux de rôle, grandes discussions philosophiques et petites bêtises, alors que les parents sont obnubilés par le visionnement de leurs webséries. Le tout sous le couvert du "philtre de platitude", un sortilège qui incite les humains qu'ils croisent à ne pas s'étonner de cette rencontre extraordinaire. Dans cet opus: les deux amies effectue un bref séjour dans un camp musical, où Lucie se lie d'amitié avec Sue, une jeune clarinettiste un peu flippante, tandis que Rosemarie rencontre le monstre du lac. L'été se poursuit à la maison, avec ses hauts et ses bas, entre l'observation des nuages, les querelles avec Dakota (qui est aux prises avec des cheveux enchantés qui ont leur vie propre), les épisodes de philosophie sur le caractère éphémère des bulles de savon ou la manière dont la beauté des licornes fait changer les feuilles de couleur à l'automne, la visite de Florence d'Infortuné Museau, la soeur avec qui Rosemarie entretient une grande rivalité, puis la rentrée scolaire... En fin d'ouvrage, un petit dossier intitulé "Pour aller plus loin" décline les techniques pour dessiner les protagonistes et cuisiner un mélange du randonneur. [SDM]
Critique Une bande dessinée constituée de courtes histoires plus ou moins suivies mettant en scène les liens hors du commun qui se tissent entre deux anti-héroïnes globalement sympathiques, à savoir une licorne à l'ego démesuré et totalement assumé, qui se place au-dessus de l'espèce humaine tout entière, et une fillette atypique qui manque de confiance en elle. Les rebondissements et dialogues rigolos s'enchaînent en permettant aux deux amies de s'apprivoiser l'une l'autre et de s'accepter en dépit de leurs défauts respectifs, qu'elles évoquent en se taquinant mutuellement entre deux réflexions légèrement décalées sur le monde. L'ensemble, pimenté de références parfois difficiles à comprendre pour le jeune public, est toutefois de qualité inégale et certains gags tombent un peu à plat. Le tout se décline sous forme de planches de trois ou quatre cases d'une grande lisibilité, croquées d'un trait de plume expressif et colorées d'aplats pastel. [SDM]
Public cible E 3.
ISBN 9791032401347 (broché)
Autre titre Licorne contre gobelins
Unicorn vs. goblins. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - BD    LUCIE_LIC v.3 BD J  RETOUR 21-04-28
 
 
 
   
   
Notice 3 de 6
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.