Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre / Ruta Sepetys ; traduit de l'anglais (américain) par Bee Formentelli.
Auteur Sepetys, Ruta.
Éditeur [Paris] : Gallimard jeunesse, 2011.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Scripto
Genre Romans historiques
Sujet français Guerre mondiale, 1939-1945 -- Déportés lituaniens -- Romans, nouvelles, etc.
Camps de concentration -- Russie -- Sibérie -- Romans, nouvelles, etc.
Résilience (Trait de personnalité) -- Romans, nouvelles, etc.
Dessin -- Romans, nouvelles, etc.
Souvenirs (Objets) -- Romans, nouvelles, etc.
Lituanie -- Histoire -- 1940-1941 (Occupation soviétique) -- Romans, nouvelles, etc.
Description 423 p. : cartes ; 20 cm.
Note locale RA 2017-10-28
Résumé Juin 1941, Lituanie. Alors que Staline a ordonné au NKVD de procéder à l'arrestation et la déportation des intellectuels et bourgeois des États Baltes annexés par l'Union Soviétique, Lina, son petit frère Jonas et leur mère, comme d'autres infortunés, seront réduits à l'état d'esclaves ou éliminés, comme ce à quoi est destiné leur père, dans les mois qui suivront. On les embarque comme des bestiaux dans des trains qui les conduisent en Sibérie où leur unique combat sera de survivre à la funeste entreprise d'un dictateur fou et aux mauvais traitements de sa milice cruelle et perverse. Or, pour y parvenir, ils devront braver le froid, la faim, les humiliations, affronter l'innommable, la maladie, les exécutions, en nourrissant l'espoir que les plus résistants s'en sortiront et témoigneront des horreurs commises. La rencontre d'Andrius, 17 ans, leur amour naissant ainsi que sa passion pour le dessin, qui servira de repère aux générations futures, permettent à Lina de surmonter l'insurmontable.
Critique Un roman historique bouleversant et très dur qui lève le voile sur le génocide des pays baltes, un pan de l'histoire soviétique tenu secret jusqu'à l'indépendance de la Lituanie en 1991. L'auteure, petite-fille d'un officier lituanien, émaille la narration, peu dialoguée et ponctuée de souvenirs de Lina (en italique), d'éléments inspirés de témoignages qu'elle a recueillis chez les rescapés de ce funeste épisode du 20e siècle auquel le régime d'Hitler prit aussi part. Une lecture difficile et rare par ce qu'elle restitue des terribles conditions de détention des prisonniers dans ce désert de neige, mais aussi une lecture portée par le courage d'une héroïne qui croit, plus que tout, en un retour possible chez elle à la fin de ce cauchemar et qui survit grâce à cet espoir, guidée par une mère admirable. "Notre sens de l'humour, déclara Mère dont les yeux étaient mouillés de larmes, ils ne peuvent pas nous le prendre, n'est-ce pas?". (cf. p. 155). Un commentaire de l'auteure, qui étaye certains aspects du récit de précisions historiques et politiques, complète ce long exil qui ne prendra fin qu'après 12 ans de goulag. [SDM]
Public cible J++ 5.
Titre original Between shades of gray.
ISBN 9782070635672 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  SEP  RETOUR 21-05-05
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  SEP  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.