Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-4 de 4)
Prineas, Sarah,

1

Livre  
Animal totem : les bêtes suprêmes. 5, Le monstre de Gila
Toronto, Ontario : Éditions Scholastic, [2018]
319 pages : carte ; 20 cm.
Cinquième opus du deuxième cycle d'une saga relatant les destins croisés de quatre enfants ayant découvert, au cours d'une cérémonie initiatique pratiquée le jour de leur onzième anniversaire, qu'ils font partie des rares humains ayant le privilège d'entretenir des liens avec un animal totem leur conférant de grands pouvoirs. Conor, fils de berger, Abéké, fille du chef d'une tribu africaine, Meilin, fille du grand général Chin, et Rollan, jeune orphelin, sont en effet les Élus: ceux que la fatalité a choisis pour combattre les forces maléfiques qui aspirent à prendre le contrôle du Monde d'Erdas. Alors qu'ils viennent de neutraliser le parasite qui menaçait l'Arbre éternel, les héros se voient confier une nouvelle mission: celle de réunir trois objets précieux qui leur permettront de réhabiliter les Capes-Vertes aux yeux des autres peuples du royaume, qui les considèrent à tort comme responsables de la destruction semée par le Wyrm et qui ont juré de les détruire. Alors que l'empereur est tué par des traîtres, les compagnons d'infortune se lancent dans un jeu de pistes périlleux afin de mettre la main sur les talismans, qui suscitent bien des convoitises... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le voleur de magie. 1
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2009.
327 p. : ill., carte ; 21 cm.
Conny réside dans Crépuscule, le quartier le plus malfamé de la cité de Wellmet. Depuis la mort de sa mère, il est un enfant de la rue et survit grâce au vol. Un soir, il dérobe à un magicien sa pierre magique, une locus magicalicus. Mais le jeune pickpocket, au lieu d'être foudroyé sur place, est retrouvé par le propriétaire de la pierre, le vieux magicien Nihil. Intrigué, ce dernier décide de prendre Conny comme apprenti. Mais pour devenir son élève officiel, Conny a trente jours pour retrouver sa propre pierre magique. Celui-ci n'a toutefois guère le temps de chercher cette pierre car il doit suivre des leçons de magie à l'Academicos tout en aidant son maître à découvrir qui - ou quoi - vole la magie de la cité. Le temps presse, car si Nihil ne découvre pas très vite les raisons de ce déclin, Wellmet va disparaître.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le voleur de magie. 2
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2010.
314 p. : ill., cartes ; 21 cm.
Conny a perdu sa baguette magique, détruite lors de son affrontement avec la machine infernale de l'Underlord Corneil (voir t.1). Depuis le jeune apprenti-magicien a échoué à en retrouver une autre. Mais il pense que la magie, qu'il considère comme un être vivant, lui a parlé lors de l'explosion. S'il réalise une autre petite explosion pyrotechnique, il est à peu près sûr que la magie lui parlera à nouveau.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Le voleur de magie. 3
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2011.
289 p. : ill., cartes ; 21 cm.
Conny est bien décidé à affronter Arhionvar, la terrible force magique qui s'approche à grand pas de Wellmet. Mais pour sauver la cité de cette menace, il a besoin de sa locus magicalicus (sa pierre magique). En utilisant un sort très difficile grâce à l'aide de son mentor Nihil et de son cousin Tison, il va découvrir où elle se trouve. Elle se trouve très loin vers le sud, bien au-delà de la ville. Voilà donc Conny parti sur la trace lumineuse du sort.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.