Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Journal d'une toquée / James Patterson et Lisa Papademetriou ; illustré par Keino ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Luc Rigoureau.
Auteur Patterson, James, 1947- auteur
Éditeur Vanves : Hachette romans, [2015]
©2015
Notice 5 de 5
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Sujet français Dépression -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Adolescentes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Écoles secondaires -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Excentricité -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Collaboration Keino, illustrateur
Papademetriou, Lisa auteur
Description 253 pages ; 22 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note Traduction de: Homeroom diaries.
"Trouvé dans les toilettes du lycée"--Couverture.
Résumé Roman humoristique aigre-doux au cours duquel Margaret Clark (17 ans), alias Coucou ou Cookie, raconte dans un semblant de journal les aléas de sa vie tumultueuse de lycéenne, alors qu'elle revient d'un séjour de dix jours en observation dans une clinique psychiatrique pour des symptômes alarmants de dépression et en attendant qu'on lui trouve un foyer d'accueil. Perçue comme un "cinglée" par certains de ses pairs, à l'exception de sa bande de Débiles-En-Folie, elle sort de cette expérience avec la conviction d'être plus en colère que dépressive, et ce parce que son père, puis sa mère l'ont successivement abandonné sans vergogne. Ayant trouvé refuge chez sa voisine, la vieille Morris, elle témoigne de son retour à la vie "normale"... [SDM]
Critique Près du roman graphique avec de nombreuses illustrations en noir et blanc brouillonnes qui jalonnent le tout, on suit ici les moyennes et grandes péripéties de cette héroïne forte, malmenée par la vie, bourrée d'imagination et au franc-parler argotique imagé, souvent grossier. Elle pose un regard critique, parfois acerbe, sur les adultes qui galèrent autour d'elle et sur les jeunes qui l'entourent (ou pas): "Je franchis les portes de la cantine en priant pour que les Profs, Les Barbies et les Teigneux ne me tirent pas dessus. À la place du feu de leur mitraille, c'est par l'épaisse odeur de graillon que je suis assaillie. Typique! Rien de ce qui se mange ici n'a au préalable échappé à un bon bain d'huile. À gerber. Les Militants se démènent pour obtenir un buffet de salades. Ce que j'en pense? N'ayez pas peur de rêver, mes chéris! Leur énergie, leurs espérances et leur croyance en un avenir radieux me ravissent, il n'y a pas d'autre mot.". (cf. p. 17). Elle aborde par sa plume mordante, souvent plus crue que réfléchie, différentes thématiques propres à l'adolescence, dont certaines assez graves (dont une tentative de suicide), auxquels se greffent ses démêlées avec les services de protection de la jeunesse et de la direction de son école. À noter qu'humour et misère s'y côtoient allègrement, mais sans pathos et avec l'intensité de sa colère et dans un embrouillamini d'événements plus ou moins enchaînés. Pour une séance de défoulement jubilatoire aux accents cyniques un peu rêches, au lieu de "péter un câble", comme elle le dirait elle-même. Contexte français. [SDM]
Public cible J+ 3.
ISBN 9782012256651 (broché)
Autre titre Homeroom diaries. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Adolescents - Romans  COLL. FRANÇ.  PAT Jam jo ADO  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 5 de 5
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.