Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-10 de 10)
Ollivier, Emile, 1940-2002

1

Livre  
La Brûlerie : roman
[Montréal] : Boréal, 2004.
245 p. ; 22 cm.
À la demande de Cynthia (la fille de Virgile, son ami décédé), désireuse de mieux connaître son père, Jonas Lazard entreprend de ressusciter la vie de la diaspora haïtienne dans la Côte-des-Neiges, les interminables palabres dans les restaurants et les cafés du quartier à travers les années, de Chez Vito puis Paesano jusqu'à la Brûlerie. À la fois un récit des déboires de l'intelligentsia haïtienne en exil, un portrait haut en couleur d'un quartier montréalais, un hommage lyrique à la beauté féminine, le tout servi par un remarquable talent de conteur, sensible aux charmes vénéneux de la nostalgie. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La discorde aux cent voix : roman
Paris : Albin Michel, 1986.
269 p. ; 23 cm.
Un très bon roman lyrique, "drôle, poétique, dramatique" (S. Lépine), dont les héros sont quatre adolescents haïtiens qui s'initient au spectacle de la vie, à celle d'un curieux couple. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Mère-solitude : roman
Paris : Le Serpent à plumes, c1999.
241 p. ; 17 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Mille eaux : récit
[Paris] : Gallimard, c1999.
172 p. ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Passages : roman
Montréal : Editions de l'Hexagone, 1991.
171 p. ; 23 cm.
Destins croisés. La "diaspora haïtienne" et le "triangle de l'exil": Port-au-Prince, Montréal, Miami. Par un écrivain d'origine haïtienne, un roman poignant sur l'exil, imprégné de l'atmosphère des Caraïbes. On peut regretter, avec J. Basile, que l'auteur n'ait pas développer davantage la tragique odyssée des «boat people» haïtiens vers Miami. [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Regarde, regarde les lions : nouvelles
Paris : Albin Michel, 2001.
226 p. ; 20 cm.
Quatorze nouvelles d'errance, de mémoire ("le passé déguise parfois la nouvelle réalité") et surtout d'exil, dans lesquelles se manifeste le puissant talent de conteur de l'écrivain et sociologue d'origine haïtienne vivant au Québec. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Repenser Haïti : grandeur et misères d'un mouvement démocratique
Montréal : Editions du Cidihca, c1992.
254 p. ; 23 cm.
Les auteurs, nés en Haïti, vivent au Québec; ils analysent la situation et l'évolution politiques d'Haïti, particulièrement celles des deux dernières décennies. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Repérages. [1]
Montréal : Leméac, 2001.
129 p. ; 21 cm.
L'auteur, d'origine haïtienne et vivant à Montréal, raconte son cheminement littéraire à travers l'exil et la construction de son identité d'écrivain (cf. p. 46). Une réflexion intime au ton très personnel. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Repérages. 2
Montréal : Leméac, 2011.
140, [1] p. ; 21 cm.
Avec Repérages, son dernier essai publié avant sa mort en 2002, Émile Ollivier abordait la part liée au territoire, à l'errance, à la langue, à la mémoire des origines dans la posture de l'écrivain migrant. Dans la suite de cet essai, trois textes sont réunis ici, qui tous abodrent des thèmes dont on retrouve aussi des résonances dans ses oeuvres de fictions. -- [l'Éditeur].



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Les urnes scellées : roman
Paris : Albin Michel, 1995.
294 p. ; 23 cm.
Par l'auteur de «Mère-solitude» (même éditeur, 1983), un récit baroque et coloré qu'animent des protagonistes passionnés. Dans la bonne tradition pittoresque des écrivains créoles (Chamoiseau, Confiant). [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.