Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-3 de 3)
Marca, Reno

1

Livre  
Les 7 merveilles du monde antique et les autres
Toulouse : Milan jeunesse, 2009.
91 p. : ill. en coul., cartes ; 29 cm.
Sillonner les continents à la découverte des sept merveilles du monde antique et d'autres réalisations qui s'en inspirent, c'est ce que propose cet ouvrage qui revêt la forme d'un carnet de voyage scindé en sept chapitres: Une forme parfaite - Jardins féeriques - Statues monumentales - Dernières demeures - Centres religieux - Prouesses techniques - Tout en hauteur. Chacun s'ouvre sur la présentation de l'une des sept merveilles reconnues, à laquelle se greffent dix portraits de chefs-d'oeuvre architecturaux arborant des caractéristiques similaires qu'une carte permet de situer géographiquement. Les jardins suspendus de Babylone posent ainsi notamment aux côtés de Giverny, de l'Alambra et de Keukenhof, la statue de Zeus brille auprès du sphinx de Giza, du Memorial de Rushmore, de la Mère Patrie russe et des Totems de Vancouver, tandis que le temple d'Artémis à Éphèse est mis en parallèle avec Stonehenge, l'Acropole, le Mont-Saint-Michel et la mosquée de Djenné. Un court texte introduit chacun des monuments, attirant le regard sur certains détails tout en levant le voile sur les techniques, matériaux ou motivations qui ont présidé à leur réalisation. Des encarts parcheminés distillent quant à eux des chiffres, anecdotes et citations d'explorateurs ou d'hommes littéraires et politiques qui leur sont liés.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les 7 merveilles du monde antique et les autres
Toulouse : Milan, 2013, c2009.
91 p. : ill. en coul., cartes ; 29 cm.
Réédition. Sillonner les continents à la découverte des sept merveilles du monde antique et d'autres réalisations qui s'en inspirent, c'est ce que propose cet ouvrage qui revêt la forme d'un carnet de voyage scindé en sept chapitres: Une forme parfaite - Jardins féeriques - Statues monumentales - Dernières demeures - Centres religieux - Prouesses techniques - Tout en hauteur. Chacun s'ouvre sur la présentation de l'une des sept merveilles reconnues, à laquelle se greffent dix portraits de chefs-d'oeuvre architecturaux arborant des caractéristiques similaires qu'une carte permet de situer géographiquement. Les jardins suspendus de Babylone posent ainsi notamment aux côtés de Giverny, de l'Alambra et de Keukenhof, la statue de Zeus brille auprès du sphinx de Giza, du Memorial de Rushmore, de la Mère Patrie russe et des Totems de Vancouver, tandis que le temple d'Artémis à Éphèse est mis en parallèle avec Stonehenge, l'Acropole, le Mont-Saint-Michel et la mosquée de Djenné. Un court texte introduit chacun des monuments, attirant le regard sur certains détails tout en levant le voile sur les techniques, matériaux ou motivations qui ont présidé à leur réalisation. Des encarts parcheminés distillent quant à eux des chiffres, anecdotes et citations d'explorateurs ou d'hommes littéraires et politiques qui leur sont liés. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Les grands aventuriers : de la terre, de la mer et du ciel
Paris : Seuil, 2013.
61, [2] p. : ill. en coul., cartes ; 30 cm.
Portés par leurs rêves, leur ambition, leur volonté de relever des défis, leur fascination pour les grands espaces et, bien sûr, leur goût pour l'aventure, Ernest Shackleton, Alexandra David-Néel, Alain Bombard ainsi que Henri Guillaumet et Antoine de Saint-Exupéry ont cédé à l'appel de l'inconnu et entrepris des voyages périlleux au coeur de contrées inexplorées ou inhospitalières. Chacune des quatre parties de cet ouvrage dresse un bref portrait de l'un de ces aventuriers avant de lui céder la parole et lui permettre de relater, sous la forme d'un carnet de voyage fictif, un épisode ayant marqué sa vie. Le lecteur suit ainsi les traces de ces voyageurs de l'extrême qui ont repoussé leurs limites physiques en traversant l'Antarctique inconnu, en devenant la première femme à pénétrer dans la ville tibétaine interdite de Lhassa, en effectuant une traversée (sans eau ni vivres) sur un océan houleux, et ce, des îles Canaries aux Antilles, afin d'"aider les naufragés involontaires à garder espoir jusqu'au bout" (p. 49) en prouvant que la mer contient tout ce dont on a besoin pour survivre ou encore en traversant les sommets andins et en séjournant dans le Sahara à la suite d'un écrasement d'avion. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.