Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Les petites pensionnaires / Hilary McKay ; illustré par Nick Maland ; traduit de l'anglais par Bee Formentelli.
Auteur McKay, Hilary, 1959-
Éditeur [Paris] : Gallimard jeunesse, 2010.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Sujet français Orphelines -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Internats -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Correspondance -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Londres (Angleterre) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Collaboration Burnett, Frances Hodgson, 1849-1924. Little princess.
Maland, Nick
Description 346 p. : ill. ; 21 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note Suite contemporaine de: La petite princesse de Frances Hodgson Burnett.
Critique Un roman où l'on retrouve, entre les rires, les larmes, les rivalités et les ambitions naissantes, les attachants personnages de ##La petite princesse##, ce classique de la littérature de jeunesse publié en 1902 par Frances Hodgson Burnett. Le plongeon dans le récit sera d'ailleurs très difficile pour le jeune lecteur n'ayant pas lu l'original puisque l'auteure y multiplie les références. Dès les premières pages, Hilary McKay reconstitue l'ambiance feutrée et british qui règne dans la petite pension où l'on chauffe au charbon et où certaines pièces (tel que la mansarde ou le grenier) ont conservé encore un peu de la magie de Sara, qui se révèle à travers les souvenirs d'Ermengarde. On regrette toutefois le manque de profondeur des personnages ainsi que la trame très légère qui nous laissent au final avec un sentiment d'inabouti. Les crayonnés rehaussés de lavis ajoutent cependant au charme suranné de cette lecture de détente dans laquelle les jeunes rêveuses trouveront tout de même leur bonheur. [SDM]
Résumé À la suite du départ de Sara, de multiples choses ont changé au pensionnat pour jeunes filles distinguées de Miss Minchin. En effet, nombre de fillettes ont quitté l'établissement, qui paraît beaucoup plus terne sans la luminosité qu'y apportaient les histoires et le grand coeur de la "petite princesse". Même l'austère Maria se traîne comme une âme en peine et délègue la majorité de ses responsabilités à sa soeur, Miss Amélia. Au grand bonheur de cette dernière, cependant, qui profite de sa nouvelle liberté pour renouer avec le pasteur qui la courtisait jadis! C'est donc Ermengarde qui souffre le plus du départ de Sara, à laquelle elle n'a pas tout à fait pardonné de l'avoir laissée derrière, alors que Becky a eu la chance de partir avec elle. Pour tromper l'ennui, Ermengarde entretient néanmoins une correspondance régulière avec son amie, qu'elle instruit de tous les événements rythmant le quotidien des petites pensionnaires. Dans ses lettres se révèlent d'abord les bêtises de Lottie, qui est toujours aussi peste et qui prend la poudre d'escampette dès qu'une occasion lui en est donnée. Se profile également la rivalité que l'arrivée d'un nouveau voisin, Tristram, fait naître entre la narcissique Jessica et la venimeuse Lavinia. Ceci bien que cette dernière évolue énormément et finisse par se lancer à corps perdu dans les études, désireuse d'entrer à Oxford. Bosco, le chat du voisin, Melchisédec, le rat qu'avait apprivoisé Sara dans le grenier, ainsi qu'Alice, la nouvelle servante dotée d'un inégalable franc-parler, mettent quant à eux beaucoup de vie dans le pensionnat, où un drame et une grande surprise se préparent simultanément... [SDM]
Public cible E++J+ 4.
Titre original Wishing for tomorrow.
ISBN 9782070628711 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  MCK  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.