Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Shori no akuma, le diable de la victoire. 1 / Yoko Maki ; [traduction, Akiko Indei & Pierre Fernande].
Auteur Maki, Yoko, 1977-
Éditeur Saint-Laurent-du-Var : Panini manga, 2011.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Sujet français Bandes dessinées fantastiques
Écoles secondaires -- Bandes dessinées.
Mangas.
Description [192] p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Résumé Asami se retrouve dans l'école secondaire du quartier après la faillite de la société de son père. Elle qui fréquentait une prestigieuse école privée, va donc perdre son statut social pour se retrouver au milieu d'élèves et de professeurs plus loufoques les uns que les autres. Asami a l'impression d'être au zoo. Dès le début, on comprend très vite qu'elle va avoir du mal à s'adapter à sa nouvelle vie, mais elle va faire la rencontre d'une superbe demoiselle, Akira, la star de l'école. Elle tombe en admiration devant la belle jeune fille, mais ne se doute pas un instant de la drôle de tournure que va prendre leur relation. [SDM]
Critique Une histoire légère et divertissante basée sur un scénario très simple: une fille de riche pourrie gâtée qui arrive dans une école publique. Habituée au luxe, Asami pourrait être prétentieuse, or il n'en est rien et c'est plutôt sa perte de repère qui la rend touchante. Le récit dégage une bonne humeur générale, tandis que le scénario ne se prend pas au sérieux. Quant aux dessins, les planches sont particulièrement fournies, mais ne sont pas trop chargées. Une histoire à suivre si vous n'êtes pas allergique à ces personnages aux yeux immenses et brillants. [SDM]
Public cible J 3.
ISBN 9782809420289 (br.)
   
   
   
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.