Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La liste des choses à faire absolument / [texte de] Kate Klise ; [illustrations de] M. Sarah Klise ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Ramona Bădescu.
Auteur Klise, Kate, 1963- auteur
Éditeur Paris : Albin Michel jeunesse, [2019]
©2019
Notice 7 de 7
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Sujet français Chiens -- Fiction
Animaux familiers -- Fiction
Relations homme-animal -- Fiction
Vieillesse -- Fiction
Souvenir -- Fiction
Collaboration Klise, M Sarah, illustrateur
Description 30 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 27 cm.
Note Traduction de : Stay.
Résumé Astrid n'était encore qu'un bébé lorsqu'elle a fait la connaissance d'Eli, le chien de la maisonnée, qui est devenu tout à la fois son garde du corps personnel, son coussin favori et, surtout, son meilleur ami. Or, à chaque anniversaire célébré par la fillette, son fidèle compagnon gagne pour sa part sept et parfois même huit ans, si bien que, lorsqu'elle fête ses six ans, son toutou se fait déjà vieux. Remarquant qu'il marche beaucoup plus lentement, Astrid élabore une liste de choses qu'elle veut faire avec lui avant qu'il ne soit trop tard: partager un cornet de maïs soufflé au parc, glisser sur un toboggan réchauffé par le soleil, faire une balade à vélo, voir un film au cinéma (avec une autorisation exceptionnelle de la direction) ou dormir à la belle étoile. Les semaines passent, la fourrure d'Eli tourne du gris au blanc, sa vue baisse et ses douleurs aux pattes ne lui permettent finalement plus de quitter la maison. Alors, les deux amis restent blottis l'un contre l'autre à se remémorer les souvenirs des joyeux moments passés ensemble. Et c'est très bien ainsi, car Astrid est la seule et unique chose qui a toujours été sur la liste d'Eli. [SDM]
Critique Un petit bijou d'album sur le temps qui passe et sur la mort qui se rapproche de manière inexorable en entraînant des limitations et ennuis de santé que l'on surmonte en s'appuyant sur des amours et amitiés qui, eux, ne font que se renforcer au fil des ans. Aucun pathos dans cette histoire lumineuse et profondément émouvante, qui rappelle l'importance de profiter du moment présent tout en démontrant la manière dont les souvenirs que l'on chérit viennent panser les plaies et apaiser un peu la douleur au moment où la séparation devient inévitable. Séparation dont l'ombre ne fait encore que planer au moment où l'on referme ces pages, qui transpirent la complicité et l'amour unissant la fillette et son toutou. Les petits riens du quotidien revêtent l'allure de moments magiques et de grandes aventures alors que sont croquées avec énormément de justesse les relations entre les deux inséparables. La loyauté de l'animal envers sa jeune maîtresse est également mise en lumière au fil des pages, tandis que l'on donne à partager les réflexions d'Eli à propos des activités auxquelles il se plie toujours de bonne grâce, juste pour le plaisir d'être auprès de sa maîtresse, même si certaines lui plaisent moins que d'autres. Des peintures naïves, réalisées d'un trait doux et rond dans une palette où les bleus, verts et rouges lumineux sont à l'honneur, ajoutent à l'émotion et à la poésie qui auréolent l'ensemble en campant les héros dans des parcs et des intérieurs fleuris enveloppants. Un très bel ouvrage pour préparer les plus jeunes à un grand départ... [SDM]
Public cible E+ 5.
ISBN 9782226437853 (relié)
Autre titre Stay. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Livres d'images    KLI Kat P  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 7 de 7
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.