Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre The midnight library. 12, Oeil pour oeil : [nouvelles / présentées par] Nick Shadow ; histoires de Shaun Hutson ; traduites de l'anglais par Alice Marchand.
Auteur Hutson, Shaun, 1958-
Éditeur Paris : Nathan, 2012.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection La bibliothèque de minuit ; 12.
Genre Récits d'horreur
Nouvelles fantastiques
Sujet français Adolescents -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Cornée -- Greffe -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Visions -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Pères et fils -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Musées de cire -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Magasins -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Mannequins (Personnes) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Vision -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Collaboration Shadow, Nick
Description 188 p. ; 20 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Dépouillement partiel Le musée de cire -- Un look qui tue.
Résumé Chaque titre de cette série rassemble trois nouvelles " à glacer le sang" (dixit le mot de bienvenue de l'auteur). Dans la première: Liam ne supporte plus la présence de son père, un homme glacial qu'il juge responsable de la mort de sa mère. Il lui faut en plus endurer les railleries quotidiennes des deux caïds de l'école, qui ont fait son souffre-douleur. Et voilà qu'en lançant leur ballon dans la fenêtre du labo de chimie, les deux terreurs lui font échapper le flacon d'acide nitrique, qui explose en lui brûlant les yeux. Après avoir subi une greffe de la cornée, Liam retrouve la vue, mais ses nuits sont hantées par d'affreux cauchemars dans lesquels un homme est sauvagement assassiné par une silhouette qui semble le poursuivre dans la réalité... La seconde nouvelle met en scène quatre étudiants qui désirent jouer un mauvais tour à leur enseignant lors d'une sortie dans un musée de cire dans lequel règne une ambiance macabre. Ils ne tardent pas à réaliser que cette ambiance a sa raison d'être puisque les statues ne sont pas totalement dépourvues de vie... Finalement, ##Un look qui tue## narre les mésaventures de Becky, mannequin amateur, qui est obnubilée par la superbe robe rouge aperçue dans la vitrine d'une styliste hautaine qui refuse qu'elle l'essaie puisqu'elle n'a pas de quoi l'acheter. Et pourquoi la designer refuse-t-elle que l'on touche à ses petites poupées arborant des modèles miniatures des tenues qu'elle crée? Becky a brutalement la réponse à ses questions lorsqu'elle est amenée à remplacer à pied levé son amie qui devait justement porter ladite robe dans un défilé...
Critique Des récits qui manquent nettement de profondeur et qui, au contraire de certains autres titres de la collection, flirtent ici nettement avec l'horreur. L'atmosphère est oppressante et l'auteur ne ménage pas les descriptions macabres (particulièrement dans le musée de cire). La chute, qui s'avère gratuitement mortelle pour chacun des protagonistes qui n'ont ici rien à se reprocher (dont le premier est tué par son père), ajoute encore au malaise que rien ne vient atténuer lorsque le lecteur referme le livre. De la littérature commerciale de piètre qualité à réserver aux amateurs de frissons qui ont le coeur bien accroché. [SDM]
Public cible J+ D.
À partir de 12-13 ans.
Titre original Blind witness.
Langue Texte en français.
ISBN 9782092527429 (br.)
Autre titre Oeil pour oeil
Le musée de cire.
Un look qui tue.
   
   
   
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.