Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-2 de 2)
Higgins, F. E.

1

Livre  
Le livre noir des secrets
Paris : Pocket jeunesse, 2008.
286 p. ; 23 cm.
S'étant sauvé d'une vie de misère et de mauvais parents qui l'ont contraint à vendre ses dents pour assouvir leurs vices, à bord de la calèche de Jérémiah Ratchet, riche propriétaire sans scrupules de Pagus Parvus, Ludlow Finch se retrouve au service de Joe Zabbidou, un prêteur sur gages nouvellement installé au village et qui, la nuit, confine dans un mystérieux livre noir les secrets coupables des villageois pour quelques sous afin d'alléger leur conscience. Ce sont donc les mémoires de ce jeune pickpocket en cavale, converti au métier de scripteur, que l'auteure rend disponibles à travers la transcription du compromettant "manuscrit soigneusement dissimulé au creux d'une jambe de bois" parvenu jusqu'à elle mystérieusement. On y découvre les malheurs, parfois sordides, des gens de Pagus Parvus, que Joe Zabbidou tente d'aider, sans jamais changer le cours des choses, mais en les invitant à prendre leur sort en main... -- Un récit empreint de la tradition anglo-saxonne victorienne, faisant écho aux aventures d'Oliver Twist de Charles Dickens, dans lequel on découvre un héros imparfait qui change au contact de son mentor. La narration se fait en alternance de la bouche du héros, de celle de l'auteure et de celles des villageois qui confessent leurs secrets, ce qui pourrait égarer quelques lecteurs moins attentifs, bien que cela soit fait avec doigté. Quelques notes en fin de roman apportent un éclairage historique sur certains éléments du récit. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le magicien des morts
Paris : Pocket jeunesse, 2009.
285 p. ; 23 cm.
Employé par un embaumeur dont la vocation est fondée sur un désir viscéral de s'assurer, à l'aide d'un sinistre attirail, que ses morts soient dépourvus de vie, Pin Carpue surveille chaque nuit les cadavres de monsieur Benedict Gaufridus depuis qu'il est sans parents. Le jeune adolescent a dû prendre son destin en main le jour où son oncle Fabian a été assassiné et que son père, fugitif, a été accusé du meurtre.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.