Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-4 de 4)
Harvey, Pauline, 1950-

1

Livre  
Encore une partie pour Berri : roman
Montréal : Editions de la Pleine lune, 1985.
166 p. ; 21 cm.
Une "fantasmagorie très montréalaise" avec quelques lignes de fuite vers les Cantons-de-l'Est et Paris. Un roman qui décrit les errances et la difficulté d'être, les tourments d'une "jeunesse en proie aux délires et aux désespoirs de l'âme et du corps" (Ivanhoé Beaulieu, «Le Devoir», 8 juin 1985, p. 23). Elène Cliche, dans «Spirale» de septembre 1985, a bien relevé certaines caractéristiques de l'oeuvre: une sorte d'unisexisme des corps traversés par l'émotion, et un enchaînement d'envies bizarres et de pulsions insolites. L'objectif de l'auteure est atteint: "produire un effet de bonheur, un effet de plaisir. Pour améliorer la qualité de la vie". [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'enfance d'un lac : roman
Montréal : Les Herbes rouges, 2012.
169 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Lettres de deux chanteuses exotiques : roman
Montréal : Les Herbes rouges, 1995.
126 p. ; 21 cm.
Récit épistolaire riche en rêves (ouvrir un cabaret clandestin, etc.) mais surtout en idées, malgré ses "apparences anodines" de "bavardage amical". L'histoire d'une amitié et l'émergence d'un "discours féministe qui fait l'économie d'une guerre épuisante, en faveur d'une réconciliation sans soumission réciproque" (R. Martel). Tendresse et simplicité; goût du merveilleux (omniprésence de l'univers des contes); bon usage de l'utopie pour contrer les effets démoralisants du Réalisme, et contribuer - à la mesure de ses moyens et besoins - à une "théorie du bonheur". [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Pitié pour les salauds : roman
Montréal : Editions de l'Hexagone, 1989.
184 p. : ill. ; 23 cm.
"Excentriques, artistes et marginaux". Roman expérimental et transitoire, destiné en priorité aux amateurs de théorie littéraire. "Les personnages s'immiscent dans la narration, comme s'ils n'y étaient pas invités à juste titre" et "Montréal même, y devient un personnage, un lieu mythique" (J.-R. Boivin). Le communiqué de presse de l'éditeur indique que l'auteure écrit pour produire des odeurs et que «Pitié pour les salauds» sent le soufre, l'alcool et un relent de salacité. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.