Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Africville / Shauntay Grant, Eva Campbell ; traduction, Josephine Watson.
Auteur Grant, Shauntay, auteur
Éditeur Moncton (N.-B.) : Bouton d'or Acadie, [2020]
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Étagère trottinette ; TR-31
Étagère trottinette ; TR-31
Sujet français Noirs -- Fiction
Groupes ethniques -- Fiction
Souvenir -- Fiction
Lieux historiques -- Fiction
Halifax (N.-É.) -- Fiction
Collaboration Campbell, Eva, illustrateur
Description 30 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 27 cm.
Note "Texte: Shauntay Grant ; illustrations: Eva Campbell"--Page préliminaire.
Traduction de: Africville.
Bibliographie Comprend des références bibliographiques (page 30).
Résumé "Emmène-moi au bout de l'océan, là où les vagues viennent se reposer et envelopper les pierres du port, là où l'herbe s'élance sur le flanc de la colline et où les maisons s'étalent comme un arc-en-ciel, là où notre chez-nous baigne dans les arômes de tarte aux pommes et de grands-pères aux bleuets." Avec une poésie chaleureuse et invitante, on célèbre ce coin de pays qu'est Africville, une communauté noire située sur la rive du bassin de Bedford à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Si les toiles grouillantes de vie, alors que des enfants y profitent des délices et des joies de l'endroit, exhibent des activités et des lieux précis constituant le quotidien de la population locale, un complément documentaire détaille l'histoire de ce quartier qui a atteint près de 400 habitants descendants des Loyalistes noirs arrivés à la fin des années 1970 ou ayant fui l'esclavage pendant la guerre d'indépendance américaine. On explique également les problèmes sociaux auxquels ces derniers ont dû être exposés alors que la municipalité d'Halifax ne les desservait pas adéquatement et a même démoli la communauté dans les années 1960, avant que celle-ci devienne un lieu historique national une quarantaine d'années pus tard. [SDM]
Critique Une visite enchanteresse qui démontre qu'Africville, à une époque pouvant se dérouler dans la première moitié du 20e siècle, était un lieu invitant, alors qu'une fillette noire contemporaine revoit avec une certaine nostalgie ce qu'a été la communauté autrefois, au moment de participer au festival qui lui est consacré. Le texte métaphorique glisse ainsi au sein des tableaux à l'acrylique, reproduits sur toile, qui se parent de coloris lumineux pour animer la vie de cette population qui, comme le souligne le mot de fin, demeurait joviale malgré l'absence de services publics et l'intégration d'installations indésirables par la ville. Ceci permet d'aborder la question du racisme et de la ségrégation selon une perspective canadienne, tandis que quelques ressources complémentaires sont fournies en guise de conclusion. [SDM]
Public cible E+ 4.
ISBN 9782897502188 (relié)
Autre titre Africville. Français
   
   
   
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.