Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Le prince des oiseaux / [illustrations de] Pierre Bailly ; [texte de] Céline Fraipont.
Auteur Fraipont, Céline
Éditeur [Paris] : Dupuis, 2016.
Notice 44 de 48
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Petit Poilu ; [19]
Fraipont, Céline. Petit Poilu
Sujet français Petit Poilu (Personnage fictif : Fraipont) -- Bandes dessinées
Oiseaux -- Bandes dessinées
Prisonniers -- Bandes dessinées
Tristesse -- Bandes dessinées
Dépression -- Bandes dessinées
Corbeaux -- Bandes dessinées
Couleurs -- Bandes dessinées
Créativité -- Bandes dessinées
Liberté -- Bandes dessinées
Bonheur -- Bandes dessinées
Histoires sans paroles
Collaboration Bailly, Pierre, 1970-
Description 32 p. : principalement des ill. en coul. ; 27 cm.
Résumé Une nouvelle aventure insolite et muette de Petit Poilu, un drôle de petit personnage noir affublé d'un énorme nez rouge. Sur le chemin de l'école, le héros est cette fois kidnappé par quatre oiseaux, qui l'emportent dans les airs et le parachutent dans la cage dorée du Prince des Oiseaux, un grand volatile tout blanc, qui semble mourir d'ennui, assis sur un immense trône au sommet duquel est perché un corbeau à l'air patibulaire. Plein de bonne volonté, Petit Poilu entreprend de divertir son hôte, qui évolue dans un univers totalement dépourvu de couleur. Or, le ballon, le cerf-volant et la peinture qu'il sort de son sac à dos sont tour à tour détruits par le sinistre corvidé aux yeux rouges, qui suit le Prince à la trace en s'empressant d'étouffer toute forme de bonheur. Lorsque Petit Poilu fond en larme après avoir vu son compagnon s'effondrer au sol, le Prince reprend toutefois de la vigueur et empoigne les pinceaux afin de peindre le corbeau dans une symphonie de couleurs vives et le chasser de sa cage, dont il efface les barreaux par la même occasion... [SDM]
Critique Une fable sans texte, qui décrit avec justesse et sensibilité les rouages de la dépression et de la déprime en filant adroitement la métaphore du corbeau oppresseur et tyrannique, qui en est une incarnation vivante. Le pouvoir de l'art, de l'amitié et de la créativité, qui redonnent ici ses ailes, sa liberté et ses couleurs au volatile dépressif, sont valorisés au fil de cette intrigue qui incite à ne pas se renfermer et s'apitoyer sur soi, mais plutôt à se nourrir des petits plaisirs de la vie. Le côté ludique ne l'emporte pas moins tout au long du récit, qui se suffit à lui-même dans une lecture au premier degré agréablement portée par d'amusantes illustrations aux couleurs acidulées permettent aux non-lecteurs de formuler le récit dans leurs mots. La dernière page de l'ouvrage propose cependant un résumé de l'histoire à l'intention des adultes ainsi que quelques pistes pour amorcer avec les petits un dialogue sur la question de l'emprise négative et des idées noires, ainsi que de la liberté et le bonheur de vivre. [SDM]
Public cible ME+ 4.
ISBN 9782800167053 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Premières BD  COLL. FRANÇ.  PETIT_POI v.19 BD P  RETOUR 21-05-04
 
 
 
   
   
Notice 44 de 48
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.