Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-2 de 2)
Duey, Kathleen, 1950-

1

Livre  
Le prix de la magie. 1, L'épreuve
Paris : Castelmore, 2010.
346 p. ; 22 cm.
Hahp a onze ans lorsque son père, un noble violent et brutal, décide de se débarrasser de lui en le forçant à intégrer l'école de magie de Linòri. Une école dont les couloirs labyrinthiques sont plongés dans des ténèbres perpétuelles, faiblement éclairées de la lueur de quelques torches. Une école qui accueille dix élèves dont un seul accèdera au statut de magicien après avoir survécu à un apprentissage effectué dans des conditions quasi inhumaines. La faim, le froid et la douleur, physique et mentale, sont en effet le lot quotidien de ces étudiants qui ont l'interdiction formelle de s'entraider les uns les autres et qui vont pieds nus, vêtus d'une seule robe de bure qui leur écorche la peau. Sadima, elle, a été élevée par un grand frère aimant et un père qui n'a jamais vu en elle autre chose que l'enfant ayant tué son épouse, morte en couches. L'année de ses 17 ans, elle décide ainsi de gagner Linòri, où elle fait la rencontre de Franklin et de Somiss, deux hommes qui espèrent changer le monde à l'aide de la magie, notamment en utilisant cette dernière pour empêcher les charlatans et les rois d'abuser des pauvres gens. Or, le pouvoir que gagne Somiss en étudiant les textes anciens le détourne peu à peu des buts si nobles qui étaient au départ les siens...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le prix de la magie. 2, Le choix
Paris : Castelmore, 2011.
474 p. ; 22 cm.
Second opus d'une saga qui donne parallèlement à suivre les destinées de Sadima et de Hahp, qui se déroulent à plusieurs années d'intervalle. La jeune femme est ici profondément révoltée par les conditions de vie misérables et inhumaines dans lesquelles Somiss maintient ses jeunes prisonniers orphelins, au coeur des sombres et froides grottes de Linòri.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.