Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-12 de 12)
Des Roches, Roger, 1950-

1

Livre  
Boîtàmémoire
Montréal, Québec : La Courte échelle, [2014]
117 pages ; 20 cm.
Suite à une succession de disparitions autour d'elle, dont le décès de son père, la dépression de sa mère et une rupture amoureuse, Clara, seize ans, couche dans son journal intime ses souvenirs, beaux ou difficiles, et ses états d'âme. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La cathédrale de tout : poésie
Montréal : Les Herbes Rouges, 2013.
70 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le corps encaisse : poésie
Montréal, Québec : Les Herbes rouges, [2015]
74 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Les cruels remords de Robert
Montréal : Québec Amérique jeunesse, 2006.
295 p. ; 18 cm.
Quatrième opus des aventures du Club des Bizzaroïdes, dans lequel la poétesse Joée Grimard a finalement réussi à se tailler une place. Les parents d'Amélie ayant officiellement annoncé qu'ils ont l'intention d'acheter la maison du Député, le trio (Amélie Blanche étant toujours à Paris) canalise ses énergies à les empêcher de découvrir leur quartier général et ses innombrables secrets. Submergé de remords, Robert doit de surcroît rassembler son courage afin d'avouer à Amélie que Marie est sa petite amie. Et voilà qu'il est sur le point d'être séparé de cette dernière, ses parents projetant de déménager... -- Un roman débordant de fantaisie et d'humour mettant en scène d'attachants personnages magnifiquement campés, dont on sent battre le coeur au gré d'une écriture raffinée. Une ode à l'amitié et à la différence dont la narration est partagée par les différents protagonistes. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Dixhuitjuilletdeuxmillequatre : poésie
Montréal : Les Herbes rouges, 2008.
46 p. ; 21 cm.
"De la famille peur honte rien" (p. 16) "j'étais un fils divisé". "J'écris un poème / Avec le goût de surtout la fin" (p. 12). L'auteur évoque l'agonie et la mort de sa mère, "incapable d'admettre qu'elle [lui ait] donné la vie" (p. 44). Quelques coups de sonde dans une relation intense, heurtée, complexe. Écriture personnelle et incisive, audacieuse sans esbrouffe. [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Les fantômes bleus sont les plus malheureux
Montréal : Québec Amérique jeunesse, 2005.
301 p. : ill. ; 18 cm.
Le jour de ses douze ans, Jean-Stanislas reçoit de sa grand-mère un cadeau bien spécial: des lunettes Voisclair et un livre, le "Petit expliquetout". Les lunettes lui permettent de voir les fantômes, tandis que le livre explique ce qu'il faut savoir à leur sujet. Parmi tous les fantômes existants, ce sont les bleus qui, cette fois-ci, attirent l'attention du garçon. Or Jean-Stanislas souffre du "syndrome du collectionneur juvénile". Il décide donc de les capturer par douzaines, de les enfermer dans des bocaux et de les conserver dans sa chambre, au grenier! Il décide aussi de partager ce secret avec son amoureuse, Mireille. Comment celle-ci réagira-t-elle? Doit-on retenir des fantômes prisonniers? Et si Jean-Stanislas n'avait pas lu le manuel en entier?



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Les idées noires d'Amélie Blanche
Montréal : Québec Amérique jeunesse, c2003.
193 p. : ill. ; 18 cm.
Marie Quatdoigts est triste car son petit ami Thomas est déménagé. Robert s'en réjouit secrètement, car il aime beaucoup Marie. Marie pense qu'il est amoureux de la nouvelle élève, l'énigmatique Amélie Blanche aux lunettes, cheveux et vêtements noirs qui rumine de sombres pensées. Que cache-t-elle? Un incident impliquant le vilain Pinotte le leur apprend: Amélie est albinos et cachait ses cheveux blancs sous une perruque. Amélie est admise au club des Bizarroïdes et visite avec Marie et Robert les "catacombes": le sous-sol de l'école. Ils découvrent une entrée secrète menant à la maison abandonnée du Député dans laquelle il trouve, parmi plusieurs photos de famille, celle de la fille du Député qui n'a, comme Marie, que huit doigts. Comment expliquer ce fait étrange? A suivre. -- Deuxième volet de la série ##Marie##, qui aborde avec le même humour les thèmes de la différence et de l'amitié, en mettant en scène de sympathiques personnages.



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Marie Quatdoigts
Montréal : Québec Amérique jeunesse, c2002.
155 p. : ill. ; 18 cm.
Marie Quatdoigts doit son surnom au fait qu'elle n'a que quatre doigts par main. C'est le vilain Pinotte, dont elle est le souffre-douleur à l'école, qui le lui a donné. D'ailleurs, lorsque Robert, nouveau à l'école, vient s'asseoir près d'elle un midi, Marie est certaine que c'est pour se moquer d'elle, à la demande de Pinotte. Mais non: Robert veut vraiment être son ami. Lui-même se sent différent des autres... parce qu'il est roux! Ensemble, ils fondent le club des Bizarroïdes, et explorent en cachette les "catacombes": le sous-sol de l'école, havre de paix découvert par Marie. Entre Marie et Robert une solide amitié s'installe. -- Le thème de la différence abordé avec humour; des personnages sympathiques et colorés; le récit est mené tantôt par la voix de Marie, tantôt par le journal intime de Robert; le roman a d'abord été écrit sous forme de feuilleton hebdomadaire destiné à une classe d'élèves du primaire. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Nuit, penser : poésie
Montréal : Les Herbes rouges, c2001.
55 p. ; 21 cm.
Les anges de la douleur, le sens des mots, les sens et le mot, la faute et "l'éclat de la distance" (p. 56). Une méditation fragmentée, crépusculaire, parfois confinée et, plus souvent, lacustre. Des recueillements ("La chambre est l'air des mots.", p. 50) comme il en traverse périodiquement la Littérature, aussi bien avant qu'après Lamartine. L'oeuvre brève et accomplie, mature, se prête à plusieurs interprétations concurrentes. A notre sens, elle confirme que les poètes québécois ont repris, depuis la fin des années 1990, leur course "politique" et que le raccourci "spiritualiste" commence à être très fréquenté, avec toute la discrétion requise: l'"âme qui se tend" (p. 43) veut s'exprimer. Selon D. Cantin dans «Le Devoir» du 14-15 avril 2001, "Le couple revient une fois de plus au centre des préoccupations existentielles hasardeuses". [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Le retour : roman
Trois-Pistoles : Éditions Trois-Pistoles, c1999-c2002.
2 v. ; 24 cm.



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Le verbe coeur : [poésie]
Montréal : La Courte échelle, c2002.
35 p. : ill. ; 18 cm.
Dans une collection à la présentation sobre et assez attrayante mais qui suscite diverses réserves (poésie adolescente ou poésie pour adolescents?, etc.). Un recueil qui peut se résumer ainsi: "un ado hésite à s'abandonner à l'amour" (##Voir##). Bon niveau littéraire. Bonne accessibilité sans réduction ou simplification abusives. Selon D. Cantin, "le poème cherche des preuves fragiles" ou un dialogue "s'amorce entre le passé et le présent". [SDM]



Afficher la fiche complète

12

Livre  
La vie cachée d'Éva
Montréal : Québec Amérique jeunesse, 2004.
247 p. : ill. ; 18 cm.
Troisième volet de la série, dans lequel les membres du Club des bizarroïdes (Marie, Robert et Amélie) ne ménagent par leurs efforts pour comprendre qui est l'énigmatique jeune fille dont Amélie a découvert la photo en explorant la maison du député! De plus, ils doivent considérer l'admission dans leur club de Joée, poétesse bizarre et dernière victime de la brute Pinotte. - Un récit original, à l'image des précédents, mettant en scène de sympathiques personnages un peu marginaux. Le texte repose habilement sur une narration à plusieurs voix. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.