Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-4 de 4)
Chincholle, Camille

1

Album carton  
À table, petit coquin! : mon premier livre à toucher
Paris, France : Gallimard jeunesse, [2017]
10 pages non numérotées (certaines pliées) : illustrations en couleur ; 18 cm.
Ce titre s'inscrit dans une série d'albums d'éveil cartonnés offrant aux tout-petits de revisiter les moments importants de leur quotidien au gré de petites fictions mettant en scène de jeunes animaux dont ils sont invités à animer les aventures en posant différents gestes au fil des pages. L'heure du repas est à l'honneur dans cet opus, alors que l'on propose aux poupons de souffler sur un buisson pour aider le tigre à trouver sa nourriture, de frotter le ventre du toucan pour attiser sa faim, de caresser le singe pour chasser sa colique ou encore de nettoyer les joies et la trompe du tapir, qui s'est sali partout. Le soulèvement du large volet-suprise couvrant chaque page de droite est l'occasion pour l'enfant de constater le résultat de l'action qu'il a posée. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Album carton  
Au dodo, petit coquin! : mon premier livre à toucher
Paris, France : Gallimard jeunesse, [2017]
10 pages non numérotées (certaines pliées) : illustrations en couleur ; 18 cm.
Ce titre s'inscrit dans une série d'albums d'éveil cartonnés offrant aux tout-petits de revisiter les moments importants de leur quotidien au gré de petites fictions mettant en scène de jeunes animaux dont ils sont invités à animer les aventures en posant différents gestes au fil des pages. L'heure du dodo est à l'honneur dans cet opus, alors que l'on propose aux poupons de guider, du bout du doigt, le lapin vers son terrier, de murmurer quelques mots à l'oreille du faon, de caresser la tête du renardeau pour l'aider à fermer les yeux ou encore de chanter une chanson au louveteau pour chasser sa peur. Le soulèvement du large volet-suprise couvrant chaque page de droite est l'occasion pour l'enfant de constater le résultat de l'action qu'il a posée. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Album carton  
Moi, j'aime les câlins : mon livre à toucher
Paris : Gallimard jeunesse, 2014.
[10] p. : ill. en coul. ; 21 cm.
Album d'éveil tout-carton au cours duquel on présente cinq scènes animalières incrustées de velours sur lesquelles sont présentés diverses manières qu'ont les animaux de la savane de se câliner. On l'amène ainsi les tout-petits à découvrir comment ces bêtes (girafes, éléphants, singes, lions, hippopotames) manifestent leur affection à leurs petits sous un large volet-surprise situé à droite de la mise en page. Ces derniers apprécient, tour à tour, qu'on leur fasse des bisous, des câlins rassurants "qui écrabouillent un peu", des câlins qui consolent accroché sous le ventre de leur maman, d'autres, tout chaud, qui bercent jusqu'au dodo ou des petits, moyens et grands, comme ceux de papa et de maman. Le tout est illustré de charmantes sérigraphies de synthèse naïves aux formes simplifiées et aux coloris pastel. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Album carton  
Moi, j'aime les histoires : mon livre à toucher
Paris, France : Gallimard jeunesse, [2015]
10 pages non numérotées (certaines pliées) : illustrations en couleur ; 21 cm.
Album d'éveil tout-carton au cours duquel on présente cinq scènes animalières forestières incrustées de velours et dotées de volets-surprises sous lesquels se poursuit la narration. On y amène les tout-petits à découvrir les activités humanisées de certaines bêtes (ours, tigres, pandas, yacks, alligators). Ces dernières aiment, tour à tour, écouter les histoires que leur racontent leurs parents ou leurs grands-parents, celles qui font voyager ou font peur ou celles qui font rire ou rappellent des souvenirs et celles qu'on imagine avant de s'endormir. Le tout est illustré par de charmantes sérigraphies de synthèse naïves aux formes simplifiées et aux coloris contrastants. Couverture matelassée. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.