Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Matachamoua / texte de Céline Sorin ; illustrations de Célia Chauffrey.
Auteur Sorin, Céline, 1972-
Éditeur Paris : L'École des loisirs, 2012.
Notice 2 de 3
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Pastel
Pastel (L'École des loisirs (Firme))
Sujet français Ours -- Fiction.
Différence (Philosophie) -- Fiction.
Personnes ayant une déficience intellectuelle -- Fiction.
Collaboration Chauffrey, Célia, 1978-
Description [25] p. : ill. en coul. ; 30 cm.
Résumé Dans la famille Ours de Fadélie, parents et enfants ont 54 taches, pas une de plus, pas une de moins. Aussi, les parents du petit Bélem sont-ils un peu désarçonnés lorsque le médecin leur annonce que leur fils est né avec 53 taches. L'amour maternel et paternel qui inonde leur coeur ne tarde toutefois pas à reprendre le dessus et l'ourson grandit un constant sourire aux lèvres, entouré de leurs bras aimants. Bras qui deviennent de solides remparts contre les attaques des professeurs et des voisins qui ne voient que sa tache en moins et qui ne manquent jamais de souligner qu'il ne "fait rien comme les autres". Quoi qu'on en dise, pour ses parents, Bélem "fait comme il peut, et c'est très bien" (p. [11]) ainsi. Et c'est un vrai bonheur pour eux d'accompagner leur bambin dans sa découverte du monde, alors qu'il pointe tous les objets circulaires qui croisent sa route en affirmant "Matachamoua". Car "sa tache en moins ne lui manque pas. Il sait la trouver partout, elle se promène dans tout ce qui brille, [...] dans tout ce qu'il aime, dans les yeux de son papa, de sa maman, de sa grande soeur, dans le regard d'un chat." (p. [25]). [SDM]
Critique Un album poignant d'une très grande finesse qui pose un regard plein de pudeur, de tendresse et de justesse sur la vie pas toujours facile d'un jeune ourson différent des autres et légèrement handicapé mentalement qui arrive néanmoins à s'épanouir grâce au soutien et à l'amour de ses parents. Le poids du regard de l'entourage et du personnel de l'école, qui considèrent la différence comme une tare, contraste avec la joie de vivre apparemment inébranlable éprouvée par le petit Bélem, dont le sourire va droit au coeur. Des peintures duveteuses, tapissées de délicats motifs fleuris aux couleurs de rose et de vert aquatique, accompagnent le texte avec énormément de poésie en campant les ours blancs humanisés (dont le corps est couvert de taches numérotées) dans des décors qui jouent sur les perspectives et les détails fantaisistes pour nous donner à voir le monde à travers le regard de l'ourson, pour lequel le feuillage des arbustes qu'il arrose en regardant ses parents prend la forme de coeurs symbolisant la force de leur amour. Des pages de garde sur lesquelles sont numérotées des taches circulaires de 1 à 54 complètent ce très bel ouvrage pour aborder la thématique délicate du handicap et notamment la trisomie 21, qui n'est pas expressément nommée. L'accompagnement d'un adulte est cependant essentiel afin de permettre aux petits de saisir les nuances du texte métaphorique. [SDM]
Public cible E+ D.
ISBN 9782211205856 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Livres d'images  COLL. FRANÇ.  SOR  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 2 de 3
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.