Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-5 de 5)
Boivin, Rollande, 1942-

1

Livre  
Des signes à l'encre noire
Saint-Damien-de-Brandon : Éditions du Soleil de minuit, 2004.
95 p. : ill., carte ; 18 cm.
Guillaume doit préparer un exposé oral sur l'histoire de Laval, autrefois nommée l'Île Jésus. Assis devant son ordinateur, il ne parvient pas à écrire une seule ligne. Afin de lui venir en aide, sa grand-mère lui apporte un vieux manuscrit qui le fait basculer subitement dans le temps, en 1674. Il découvre alors l'histoire des Algonquins qui habitaient l'île. -- Un roman instructif. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Deux yeux jaunes : roman
Québec : Le Loup de gouttière, 2000.
49 p. : ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
La fin de l'été : roman
Québec : Le Loup de gouttière, 2004.
93 p. : ill. ; 18 cm.
À cause de son asthme, Sophie n'a plus le droit de jouer au tennis. Sa mère, toujours inquiète, le lui interdit, tout comme elle l'empêche de faire bien d'autres choses. La fin de l'été s'annonce donc ennuyante, jusqu'à ce qu'elle soit invitée à la campagne par ses cousins et cousines. Ceux-ci l'intègrent à leur groupe et l'entraînent dans leurs excursions champêtres. De retour chez elle, elle voit à la télévision un reportage montrant un jeune Hongrois s'opposant aux tanks russes, puis plongeant dans une rivière. Sophie est touchée au point de vouloir écrire l'histoire de ce garçon. Puis, un après-midi, ses cousins et cousines sonnent à sa porte et lui proposent une excursion au sommet de la montagne du rang Six. Grâce à la complicité de son père, Sophie peut y participer. L'aventure est nourrie d'amitié, de courage et d'espoir.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Kateri et le corbeau
Montréal (Québec) : Bayard Canada, [2019]
120 pages ; 20 cm.
Catherine Pelletier ou Kateri Tegushick. À 14 ans, la jeune Métisse porte deux noms, selon les coutumes qu'elle décide d'embrasser. Celles de son père, blanc, ou de sa mère, algonquienne. Elle choisit les secondes à la grande fierté de sa Kuhkum, sa grand-mère, mais l'hiver est rude pour les siens, en cette année 1932, alors que les hommes adultes sont partis à la chasse, que les garçons pêchent et que les collets posés un peu partout restent vides. Pire, les Blancs coupent les arbres afin d'agrandir leur territoire. La grand-mère de Kateri décide ainsi de se rendre au moulin en quête de nourriture, mais ne revient pas. Le Grand Manitou l'aurait enlevée. Folle de colère, l'adolescente trouve du moins du réconfort dans les bras du beau Khaguagui, mais si elle craint de le perdre lui aussi, ses proches disparus lui promettre de réapparaître sous la forme de corbeaux. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
L'oiseau de Malika : roman
Québec : Le Loup de gouttière, 1999.
58 p. : ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.