Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-4 de 4)
Blouin, Geneviève, 1982-

1

Livre  
Écrire et publier au Québec : les littératures de l'imaginaire : guide pratique pour les auteurs
Sherbrooke, Québec : Les Six brumes, [2017]
277 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Hanaken. [1], La lignée du sabre
[Longueuil] : Trampoline, 2010.
224 p. : ill. ; 21 cm.
Sato et Yukié, frère et soeur, se retrouvent séparés quand leur père, qui a tenté de trahir le chef de clan Takayama, doit se faire seppuku sur la place publique, en même temps que leur mère. Leur nom de famille lavé par le sang de leurs parents, les enfants Hanaken ont été épargnés. En signe de bonne volonté, Yukié est envoyée comme otage chez le seigneur et Sato se retrouve chez Jitotsu, le fidèle second de son père. Les cadets devront tous deux apprendre à composer avec leur nouvelle situation tout en respectant le plan établi par leurs deux aînés Misaka ot Ichiro, ivres de vengeance: poursuivre l'oeuvre de leur père et assassiner le seigneur Takayama. Mais voilà: Yukié n'est pas une bonne dame de compagnie, c'est une guerrière, et elle peine à jouer à la servante. Malgré elle, elle sauvera le seigneur et apprendra à le connaître et à l'apprécier. Sato, lui, en apprendra plus sur les conspirateurs (alliés de son père) et entraînera le jeune infirme Nanashi, fils de Jitotsu, à l'art du combat. Jusqu'à ce qu'une rizière soit source de conflit avec le fief voisin et que les Hanaken se retrouvent au combat, en tant que samouraïs. Quelle belle occasion de se débarrasser enfin du seigneur Takayama.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Hanaken. 2, L'ombre du daimyô : roman
L'Île-Bizard : Éditions du Phoenix, 2012.
262 p. ; 21 cm.
Deux ans se sont écoulés depuis la tragédie ayant frappé Yukié et Satô Hanaken, dont les parents ont été contraints de se faire seppuku afin de préserver l'honneur de leur famille. Sous la protection du seigneur Takayama, les adolescents ont fait beaucoup de chemin depuis leurs dernières aventures. Satô vient en effet tout juste d'être nommé maître d'armes tandis que Yukié poursuit son apprentissage de samouraï auprès d'enseignants qui font les frais de son redoutable maniement du sabre. Leur petite vie tranquille bascule cependant de nouveau lorsque Takayama est appelé par son propre seigneur, le daimyô Imagawa, à participer activement à la guerre menée dans la province de Mikawa. Mais Imagawa a de vieux comptes à régler avec son vassal, dont la vie est rapidement menacée. Yukié et Satô réussiront-ils à protéger leur bienfaiteur des foudres de son daimyô en dépit des traîtres qui sont à l'oeuvre? [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Hanaken. 3, Le sang des samouraïs : roman
L'Île-Bizard : Éditions du Phoenix, 2015.
223 p. ; 21 cm.
Neuf ans ont passé, mais Yukié, Satô et le clan Tamagawa sont toujours en exil. Retranchés dans la forteresse de Nagoya, ils mènent un combat acharné aux côtés d'Oda Nobunaga dans l'espoir de remporter la guerre contre l'armée du daimyô Imagawa et de retrouver enfin leur paisible village niché dans les montagnes. Or, des espions les informent que leur redoutable ennemi a réussi à former une alliance avec deux clans puissants et qu'il compte bien exploiter la supériorité numérique qu'elle lui confère afin de marcher sur la cité impériale et de détrôner le shogun pour s'approprier son titre. Refusant de baisser les bras, Nobunaga concocte un plan audacieux qui est l'occasion pour Satô, désormais maître d'armes, d'affiner ses qualités de stratège et pour Yukié de renouer avec la carrière de guerrière qu'elle avait mis en veilleuse afin de se consacrer à ses responsabilités de mère et d'épouse. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.