Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Limité à : Mots dans TITRE "Oiseau ourdi"

 
     
 
Titre Barbe-Bleue / de Chiara Carrer ; [traduit de l'italien par les Éditions La Joie de lire].
Auteur Carrer, Chiara, 1958-
Éditeur Genève : La Joie de lire, 2008.
Résultat  
 
Sujet français Barbe-Bleue (Personnage légendaire) -- Fiction.
Contes -- Fiction.
Personnes disparues -- Fiction.
Frères et soeurs -- Fiction.
Curiosité -- Fiction.
Obéissance -- Fiction.
Femmes victimes de violence -- Fiction.
Meurtre -- Fiction.
Collaboration Grimm, Jacob, 1785-1863. Oiseau ourdi.
Grimm, Wilhelm, 1786-1859. Oiseau ourdi.
Description [25] p. : ill. (principalement en coul.) ; 18 x 30 cm.
Note Libre adaptation de L'oiseau ourdi / des frères Grimm.
Résumé "Huit heures". "Une femme a disparu" (p. 2) dans un petit village où, dit-on, un homme à la barbe bleue "enchante et séduit". "Huit heures", quelques semaines plus tard. La soeur de la femme en question disparaît à son tour. Tous les habitants du village l'ignorent, mais elle est désormais l'épouse de l'homme à la barbe bleue. "Treize heures quinze. Noir, lumière, rouge. Une hache. Une cuve. Une mare de sang épaissi. Des corps suspendus aux murs" (p. 10): l'épouse, laissée à elle-même, a ouvert la pièce interdite. Terrifiée, elle s'efforce de laver la clef tachée de sang, mais en vain. "Vingt heures. Une ombre. Un regard sombre. L'homme à la barbe bleue est rentré. Il sait. [...] La femme tremble, elle sait qu'elle est perdue." (p. 12) Un violent coup de couteau confirme sa théorie. Puis, vient le tour de la troisième soeur. Cette dernière rassemblera les têtes, bras, seins et jambes de ses frangines, puis, par la ruse, les vengera en faisant périr leur bourreau par le feu...
Une adaptation très libre du conte de "Barbe Bleue (et principalement de la version des frères Grimm, "L'oiseau ourdi"). L'écrivaine réduit son récit à une succession de phrases égrenées au rythme des heures, à la manière d'un canevas cinématographique ou d'un poème macabre. Le texte froid et elliptique, exempt de fioritures, se concentre sur la cruauté de l'ogre et la terreur qu'il inspire à ses épouses. Ces sentiments imprègnent d'ailleurs les illustrations expressionnistes qui allient collages et crayonnés au trait acéré et épuré.
Réalisées en bleu, noir et crème, elles ajoutent encore à l'horreur du texte de par ses jeux d'ombres, ses traits géométriques, ses perspectives bancales ou totalement absentes, ses détails macabres (par exemple ce bassin dans lequel flottent têtes, pieds et mains), de même que ses successions de vignettes que l'on dirait parfois tirées d'esquisses préliminaires à un film d'animation. Les pages de garde, sur lesquelles s'entremêlent des bouts de phrases inquiétants, ainsi que les références aux oeuvres de grands maîtres (dont celle au "Cri" de Munch, p. 16) ajoutent encore à l'horreur omniprésente. Un ouvrage très mal ciblé, qui pourrait servir à des étudiants en littérature, mais que l'on évitera de placer entre les mains du jeune public auquel s'adresse généralement le format "album". [SDM]
Public cible E++ D.
Titre original Barba blu.
Note locale Coup de poing: des albums qui ébranlent.
ISBN 9782882584663 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Collection Coup de poing  COLL. FRANÇ.  CAR  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.