Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Résultat   1 2 3 4 Page suivante
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-50 de 159)
Romans autobiographiques

1

Livre  
À qui la faute? : roman : réponse à Léon Tolstoï, La sonate à Kreutzer
[Paris] : Albin Michel, 2010.
333 p. ; 21 cm.
Roman autobiographique de celle qui fut l'épouse de l'écrivain durant quarante-huit années parfois difficiles. En prime, ##La sonate à Kreutzer## dans une nouvelle traduction (p. 203-334). [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'Agfa box : histoires de chambre noire
Paris : Éditions du Seuil, 2010.
231 p. ; 21 cm.
Autofiction dans laquelle l'auteur se raconte à travers la voix de ses huit enfants. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Agnes Grey
[Paris] : Gallimard, 2001.
298 p. ; 19 cm.
Premier des deux romans de l'auteure (cf. «La dame du château de Wildfell», 1848) tuée par la tuberculose. L'"autobiographie fictive" (Jacques Blondel) d'une gouvernante qui quitte le presbytère où habite sa famille et subit patiemment les remontrances et les humiliations d'un couple fortuné et les impertinences de leurs enfants. Mais l'amour entre dans sa vie sous les traits d'un jeune pasteur. Une oeuvre très accessible et harmonieuse. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Aimez-moi les uns les autres : roman
Paris : Éditions du Seuil, 1999.
220 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
L'album multicolore
Montréal, Québec : Héliotrope, 2014.
270 pages ; 18 cm.
À l'aide d'une abondance de couleurs pour un sujet pourtant sombre, Louise Dupré raconte les derniers temps d'une femme âgée, sa mère. Elle raconte aussi les semaines, les mois qui suivent la disparition de cette femme audacieuse et discrète, puis donne à voir encore des instantanés de sa vie foisonnante...



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Amour-- amours-- : roman
Paris : Grasset, 1998.
149 p. ; 21 cm.
L'Algérie nourricière, la Provence lumineuse mais aussi le paysage intérieur d'une femme qui aime, voilà ce qui ressort de ces souvenirs romanesques. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
L'amour et les forêts : roman
[Paris] : Gallimard, 2014.
365 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Un amour impossible
[Paris] : Flammarion, [2015]
216 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Angela, ma Petite-Italie : roman
[Montréal, Québec] : XYZ éditeur, [2015]
155 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

10

Livre  
L'arbre du pays Toraja : roman
Paris : Stock, [2015]
208 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Arrête avec tes mensonges : roman
Paris : Julliard, [2017]
194 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Au-delà des mots-- : un certain rendez-vous avec la mer : roman autobiographique
Laval : G. Saint-Jean, 1999.
282 p. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Au revoir monsieur Friant : roman
Paris : Stock, [2016]
82 pages ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

14

Gros caractères  
Au revoir monsieur Friant : roman
Carrières-sur-Seine : À vue d'oeil, [2017]
90 pages (gros caractères) ; 24 cm.



Afficher la fiche complète

15

Livre  
L'autofiction
Paris : A. Colin, 2014.
125 p. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Bad girl : classes de littérature : récit
Arles : Actes Sud ; [Montréal, Québec] : Leméac, [2014]
263 pages, 1 page non numérotée ; 22 cm.
Un livre incontournable pour celles et ceux qui connaissent bien l'œuvre de cette auteure qui n'a jamais eu froid aux yeux. Pour les autres, un livre qui ne pourra que vous donner le goût de la lire. Mais attention ! Si vous succombez au charme de son écriture, vous en avez pour des années à vouloir partager les réflexions de cette « Bad Girl ». Résumé : « Récit autobiographique sur l'enfance de la romancière, marquée par le départ de sa mère à l'âge de six ans. Un abandon qui habitera pour toujours son imaginaire... Quels sont les facteurs improbables qui transforment une enfant née dans l'Ouest du Canada au milieu du XXe siècle en une romancière et essayiste bilingue et parisienne ? Connaissant les écueils et les illusions du discours sur soi, Nancy Huston tutoie tout au long de ce livre le fœtus qu'elle fut et qu'elle nomme “Dorrit”, afin de lui raconter sur le mode inédit d'une “autobiographie intra-utérine” le roman de sa vie. Arrière-grand-père fou à lier, grand-père pasteur, tante missionnaire, grand-mère féministe, belle-mère allemande, père brillant mais dépressif, déménagements constants, piano omniprésent, mère dont les ambitions intellectuelles entrent en conflit avec son rôle familial ; ainsi la création littéraire devient-elle pour Dorrit la seule manière de survivre. Citant ses mentors, Beckett, Barthes, Gary, Weil, Woolf, mais aussi Anaïs Nin ou Anne Truitt, Nancy Huston traque l'apparition, dans le cheminement de la petite Dorrit, des thèmes qui marqueront son œuvre. Ce livre est fondamental dans la trajectoire littéraire de la romancière. Au plus près du territoire de l'intime, il offre un nouvel éclairage sur son œuvre. » [Club des Irrésistibles]



Afficher la fiche complète

17

Livre  
Based on a true story
New York : Bloomsbury, 2017.
378 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

18

Livre  
Bibi : mémoires
Notre-Dame-des-Neiges : Éditions Trois-Pistoles, 2009.
593 p. ; 25 cm.
Où le lecteur retrouve Abel, dit Bibi, dans une voyagerie hallucinée qui l'entraîne de Morial-Mort à l'Éthiopie. Un immense monologue qui brasse et ressasse les thèmes et les fantasmes de l'univers de VLB avec une démesure torrentielle. [SDM]



Afficher la fiche complète

19

Livre  
Blanc dehors : roman
Montréal, Québec : Héliotrope, [2015]
185 pages ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

20

Livre  
Borderline : roman
[Montréal] : Boréal, 2000.
159 p. ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

21

Livre  
La cache : roman
Paris : Stock, [2015]
334 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

22

Livre  
Ce que le mirage doit à l'oasis
Paris : Flammarion, [2017]
186 pages : illustrations (principalement en couleur), cartes ; 24 cm.



Afficher la fiche complète

23

Livre  
Ce qui restera
Montréal (Québec) Canada : Québec Amérique, [2017]
125 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

24

Livre  
Un certain Paul Darrigrand : roman
Paris : Julliard, [2019]
211 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

25

Livre  
C'est le coeur qui meurt en dernier : récit
Montréal, Québec : Boréal, [2013]
164 pages ; 22 cm.
Voilà le portrait d'une mère qu'on aimerait unique en son genre ! Femme perpétuellement insatisfaite, frustrée, elle prend toute la place dans ce roman qui se veut un dialogue entre mère et fils. On sort de ce récit un peu désespérée et l'on aimerait trouver davantage chez une mère qu'une victime éternelle, râlante pour tout et rien ; c'est dur pour les enfants qui risquent d'être traumatisés leur vie durant ! Pourtant, l'auteur semble avoir avec elle un certain rapport de tendresse et ne lui en veut pas. J'ai toujours été impressionnée par cette phrase entendue un jour : un critique littéraire québécois disait que dans les films et les écrits de son pays, il n'y avait pas d'espoir, jamais un train qui démarre ou un avion qui s'envole. C'est particulièrement vrai pour ce roman bouleversant de vérité, à ne pas lire si l'on est déprimé. Toutefois, c'est très bien écrit et très vivant. [Club des Irrésistibles]



Afficher la fiche complète

26

Livre  
Cette année s'envole ma jeunesse : récit
Montréal : Québec Amérique, 2009.
122 p. ; 22 cm.
"Dernier volet d'une trilogie commencée avec La Fabrication de l'aube et poursuivie avec Ceci est mon corps, ce livre est moins l'histoire d'un deuil que celle d'une transformation. Dans ses pages se mêlent avec lucidité le souvenir, le temps présent et une perspective apaisée de l'avenir. Il tient à la fois de l'essai, du journal et de l'autobiographie. Mais il constitue surtout le témoignage spontané, libre et touchant d'un homme parvenu à cette étape cruciale où toute existence, parce qu'elle se découvre si éphémère, se modifie en profondeur."-- [L'Éditeur]



Afficher la fiche complète

27

Livre  
La chair du maître
Outremont : Lanctôt, c1997.
311 p. ; 23 cm.
Ce huitième roman de l'auteur se situe dans la veine autobiographique de «Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer». Il a pour cadre Haïti à la charnière des années 1970-1980, et pour héros un grand adolescent qui découvre l'érotisme. En 24 chapitres et une centaine de personnages, D. Laferrière a fait le tableau coloré et sensuel, cruel et enchanté, de la vie quotidienne à Port-au-Prince. Dans une entrevue il précise: "c'est un portrait où le sexe, dans sa dimension politique, est dominant". [SDM]



Afficher la fiche complète

28

Livre  
La chambre solitaire : récit
Arles : P. Picquier, 2008.
399 p. ; 21 cm.
Roman autobiographique dans lequel l'auteure évoque la fin de son adolescence, de 16 à 19 ans, alors qu'elle quitte son village pour Séoul où elle devient ouvrière dans une usine avec le fol espoir de suivre des cours du soir et de devenir écrivaine. [SDM]



Afficher la fiche complète

29

Livre  
Le charme des après-midi sans fin
Outremont : Lanctôt, 1997.
198 p. ; 23 cm.
Le souvenir, le merveilleux et la tendresse. L'enfance de "Vieux Os" (surnom du jeune Dany). Une succession de récits situés à Petit-Goâve (Haïti) au début des années 1960. L'auteur renoue avec l'humeur autobiographique et les personnages de «L'odeur du café» (1991). Il accorde une place importante à Da, grand-mère très aimée malgré ses petites tendances à la tyrannie. [SDM]



Afficher la fiche complète

30

Livre  
Le charme des après-midi sans fin : roman
Montréal : Boréal, 2010.
241 p. ; 19 cm.
Le souvenir, le merveilleux et la tendresse. L'enfance de "Vieux Os" (surnom du jeune Dany). Une succession de récits situés à Petit-Goâve (Haïti) au début des années 1960. L'auteur renoue avec l'humeur autobiographique et les personnages de ##L'odeur du café## (1991). Il accorde une place importante à Da, grand-mère très aimée malgré ses petites tendances à la tyrannie. Courte postface de l'auteur. [SDM]



Afficher la fiche complète

31

Livre  
La chasseuse d'astres : roman
Paris : J.C. Lattès, 2014.
329, [4] p. ; 23 cm.
Le portrait croisé de deux femmes en quête de liberté qu'un siècle sépare : Zamia, écrivaine cubaine qui vit avec le poids de la surveillance et de la censure, et Remedios Varo, grande artiste surréaliste espagnole oubliée du début du XXe siècle, qui fut l'amie de Dali, Lorca ou Breton. -- [l'Éditeur].



Afficher la fiche complète

32

Livre  
La chemise de l'écrivain
Québec (Québec) Canada : Le Dauphin blanc, [2013]
213 pages : illustrations en couleur ; 23 cm



Afficher la fiche complète

33

Livre  
Chienne
Montréal (Québec) : Héliotrope, [2019]
107 pages ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

34

Livre  
Chronique de la dérive douce
Montréal : VLB, c1994.
136 p. ; 23 cm.
Récit-témoignage. Entre fiction et autobiographie. Trois cent soixante-cinq petites proses dans lesquelles l'auteur, raconte sa première année à Montréal, en 1976, frais débarqué d'Haïti et âgé de 23 ans. Un héros débrouillard, ironique, digne, et doué pour l'hédonisme, mais aussi aux prises avec la pauvreté, ses doutes, et l'indifférence des autres. Un court extrait résume bien le ton et l'intention de l'auteur: "vous croyez que c'est simple / quand on vient d'un pays d'été / oú tout le monde est noir / de se réveiller dans un pays d'hiver / où tout le monde est blanc (p. 97). Selon R. Martel, le "premier temps faible dans l'oeuvre de M. Laferrière". Lecture agréable, même si l'auteur ne s'est pas forcé.. [SDM]



Afficher la fiche complète

35

Livre  
Le ciel : roman
Montréal, Québec : Leméac, [2017]
86 pages ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

36

Livre  
Comment tu parles de ton père
Paris : Albin Michel, [2016]
150 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

37

Livre  
Le cri des oiseaux fous : roman
Outremont : Lanctôt, c2000.
318 p. ; 23 cm.
Un jeune homme, journaliste ayant reçu une éducation bourgeoise, dont la vie est sans doute menacée - son meilleur ami, un journaliste, vient d'être assassiné - fait ses adieux à Haïti en se rendant une dernière fois dans des lieux qu'il a fréquentés: au conservatoire d'art dramatique, dans une station de radio, dans un hôpital et dans un bordel. Nous sommes au début de 1976; Haïti est soumise à un sinistre régime dictatorial. L'auteur a déclaré que ce roman, son dixième, clôt le cycle de son "autobiographie américaine". Il s'agit d'un récit de formation, d'un roman-témoignage, d'inspiration autobiographique, qui est de belle venue malgré diverses lacunes et bavures bien relevées par Réginald Martel, presque toutes concentrées vers la fin de l'oeuvre. [SDM]



Afficher la fiche complète

38

Livre  
Cru : roman
Montréal, Québec : Leméac, [2014]
107 pages ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

39

Livre  
D'après une histoire vraie : roman
Paris : JC Lattès, [2015]
478 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

40

Livre  
Des chevaux sauvages, ou presque
Paris : Laffont, 2011.
341 p. : ill. ; 24 cm.
Portrait d'une femme exceptionnelle (grand-mère de l'auteur), immigrée irlandaise dans l'Ouest américain dont elle est une magnifique incarnation de pionnière intrépide. [SDM]



Afficher la fiche complète

41

Livre  
Dîner à Montréal : roman
Paris : Julliard, [2019]
190 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

42

Livre  
Dire son nom
[Paris] : C. Bourgois, 2011.
422 p. ; 20 cm.
« Sur la plage nous - moi et quelques-uns des nageurs qui l'avaient vue ou l'avaient entendue crier au secours - sortîmes Aura de l'eau et l'allongeâmes sur la déclivité que les vagues avaient creusée au point d'en faire une sorte de fosse avant de la transporter plus haut là où le sol était plat et de la déposer sur le sable brûlant. Tandis qu'elle s'efforçait de respirer, fermant et ouvrant la bouche, murmurant juste le mot « air» quand elle avait besoin que je presse de nouveau mes lèvres contre les siennes, Aura dit quelque chose que je ne me rappelle pas vraiment avoir entendu, tout comme je me rappelle si peu de ce qui est arrivé, mais sa cousine Fabiola, avant de partir à la recherche d'une ambulance, l'avait entendu et me le rapporta ensuite. Ce qu'Aura avait dit, une des dernières choses qu'elle m'ait dite était : Quiéreme mucho, mi amor. Aime-moi beaucoup, mon amour.»



Afficher la fiche complète

43

Livre  
Dix-sept ans : roman
[Paris] : Gallimard, [2018]
262 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

44

Livre  
Doux dément : roman
Montréal, Québec : Boréal, [2015]
239 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

45

Livre  
Drama queens : roman
Montréal : Le Quartanier, 2014.
189 p. ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

46

Livre  
L'écrivain : roman
Paris : Julliard, c2001.
240 p. ; 21 cm.
Après sept ouvrages publiés en France, depuis 1993, l'auteur se démasque et raconte sa jeunesse en un "roman des origines" tout à fait remarquable. [SDM]



Afficher la fiche complète

47

Livre  
Elle et nous
Montréal : Libre expression, 2012.
237 p. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

48

Livre  
Élyse, la fille de sa mère : roman
[Montréal] : XYZ, 2014.
154 p. ; 22 cm.
Après «Anita, une fille numérotée», Claude Jasmin continue de se pencher sur ses amours de jeunesse. Après les difficultés pour un catholique de fréquenter une jeune fille juive, c'est la différence de classe sociale qui, cette fois, compliquera la vie des amoureux...



Afficher la fiche complète

49

Livre  
En finir avec Eddy Bellegueule : roman
Paris : Éditions du Seuil, [2014].
219 p. ; 21 cm.
Elevé dans une famille ouvrière de Picardie, Eddy ne ressemble pas aux autres enfants. Sa manière de se tenir, son élocution, sa délicatesse lui valent de nombreuses humiliations et injures, tant par ses camarades de classe que par son père alcoolique et sa mère revêche. Lui-même finit par s'interroger sur cette homosexualité dont on le taxe avant même qu'il en éprouve le désir. -- [l'Éditeur].



Afficher la fiche complète

50

Livre  
The end of Eddy
New York : Farrar, Straus and Giroux, 2017.
192 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
Résultat   1 2 3 4 Page suivante
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.