Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-3 de 3)
Longfellow, Henry Wadsworth, 1807-1882.

1

Livre  
Evangeline
Montréal : Lanctôt, 2007.
418 p. : carte ; 24 cm.
Même si elle prend "certaines distances avec les archives", la populaire auteure respecte, dans ses grandes lignes, la réalité historique générale de la déportation (1755) des Acadiens. Elle confie à Évangéline et Gabriel, rendus célèbre par le poète Longfellow, le soin de porter "l'histoire d'un peuple dépossédé, déraciné, déchiré dans ses valeurs, dans sa dignité et dans ses amours": cf. la note de l'auteure, p. 11. La dimension sentimentale de ce roman pour le grand public est aussi (ou presque aussi) importante que la dimension historique. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Evangeline
Ottawa : L'Interligne, 2009.
22 p. : ill. en coul. ; 28 cm.
Une petite servante étrangère est injustement accusée du vol du collier de la prétentieuse duchesse Ragueau de La Grogne. Heureusement, au moment de pendre l'enfant, un violent orage fait s'écrouler sur le gibet le bras de l'imposante statue aux yeux bandés du village Saint-Juste. Bras qui tenait, jusqu'alors, une balance symbolisant la justice, mais aussi le nid bien garni de pies voleuses qui apprécient l'éclat des pierres précieuses...



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Évangéline : [poésie] = Evangeline
[Montréal] : Boréal, 2005.
255, [1] p. ; 19 cm.
Grand poème épique et narratif, puisant dans l'histoire acadienne - l'odieuse déportation de 1755 - écrit par un poète originaire du Maine (É.U.). Le texte anglais reproduit est celui de la quatrième édition (1848) et la traduction française en regard est celle du poète Le May, revue en 1870. Postface, p. 229-247, dans laquelle l'oeuvre est décrite en texte "d'inspiration romantique mais tout empreint d'américanité". Cinq pages de chronologie. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.