Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-19 de 19)
Jasmin, Claude, 1930-2021

1

Livre  
À la recherche du pays de Félix Leclerc
[Montréal] : Transcontinental, [1989?].
70 p. : ill. (certaines en coul.) ; 25 cm.
Scènes de la région de La Tuque émaillées de citations de Félix Leclerc. Présentation de l'artiste. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Alice vous fait dire bonsoir
[Montréal] : Leméac, 1986.
143 p. ; 23 cm.
Quatrième enquête menée par l'inspecteur en retraite Charles Asselin qu'une riche cliente installe dans son cottage de la rue Querbes à Outremont, afin d'observer les alentours. Immergé dans ce voisinage quotidien, où les morts et les meurtres se succèdent à une vitesse foudroyante, il finit par trouver la solution de l'énigme, en même temps que l'identité de sa cliente. D'après Réginald Martel («La Presse», 23 août, p. E-3) "le récit de Charles Asselin rejoint d'emblée, par ses qualités d'écriture et sa profonde résonance humaine, les meilleurs romans de M. Claude Jasmin". [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Angela, ma Petite-Italie : roman
[Montréal, Québec] : XYZ éditeur, [2015]
155 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Anita, une fille numérotée : roman
[Montréal] : XYZ, 2013.
184 p. ; 22 cm.
Voici un «vieil homme» qui se souvient d'un grave péché de jeunesse. Le personnage-narrateur est amoureux fou d'Anita, une jolie blonde aux yeux bleus, étudiante en céramique avec lui à ce qui s'appelle alors l'École du meuble. Mais leur belle et lumineuse histoire d'amour va s'écraser soudainement.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Des branches de jasmin : l'art d'être un grand-père délinquant : roman
Montréal : VLB, c2008.
195 p. ; 23 cm.
Jeune préretraité, en 1985, l'auteur offre ses services de "gardiennage" aux parents de ses petits-fils. Commenceront des années de complicité et de camaraderie que Claude Jasmin fait partager au lecteur à travers nombre d'anecdotes joyeuses et touchantes. De l'art - et du souverain bonheur - d'être grand-père. [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Élyse, la fille de sa mère : roman
[Montréal] : XYZ, 2014.
154 p. ; 22 cm.
Après «Anita, une fille numérotée», Claude Jasmin continue de se pencher sur ses amours de jeunesse. Après les difficultés pour un catholique de fréquenter une jeune fille juive, c'est la différence de classe sociale qui, cette fois, compliquera la vie des amoureux...



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Un été trop court : chronique d'une saison
Outremont : Quebecor, c1995.
354 p. ; 23 cm.
Journal de vacances estivales: à Montréal, au Lac-Saint-Jean, dans le Maine. Jasmin commente ce qu'il voit (télévision, scènes de la rue, etc.), ce qu'il entend (radio, conversations) ce qu'il lit (journaux, livres), ce qu'il vit. Sa manière: écrire ce qui lui passe par la tête et par le coeur; prêt à donner son avis sur une gamme très étendue de sujets. Attachant, inégal, parfois dilué. Une façon pour l'auteur d'assumer son destin d'écrivain et de chroniqueur populaires. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Interdit d'ennuyer : entretiens
Montréal : Triptyque, 2004.
185 p. ; 23 cm.
Livre d'entretiens; échange de lettres. Selon Jasmin, il s'agit d'un "amusant bavardage paralittéraire" et d'un "long dialogue à coeur ouvert" (p. 184). "Liminaires" (p. 9-11) donne le ton. Le texte est intitulé "Rencontre à grands fracas de deux esprits libres". Claude Jasmin affirme avoir "découvert une jeune soeur en imprécations diverses" et en "enthousiasmes candides". Quant à Francine Allard, elle écrit de C. Jasmin qu'il est devenu son "héros définitif". Un livre à consommer rapidement mais qui n'ennuie jamais. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Je vous dis merci
Montréal : Stanké, c2001.
268 p. : ill. ; 22 cm.
L'écrivain, artiste graphique et polémiste, règle ses comptes et surtout remercie les gens qui ont traversé sa vie: premières amours, membres de sa famille, professeurs, artistes, patrons de presse, etc. "Ce livre de la gratitude", comme il le surnomme, est caractérisé par les talents de conteur de Jasmin, son style coloré, l'humour et la franchise qu'on lui connaît. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
La mort proche : journal, septembre à décembre 2002
[Trois-Pistoles] : Éditions Trois-Pistoles, c2004.
356 p. ; 24 cm.
Dans le sillage d'##À coeur le jour## et d'##Écrivain chassant aussi le bébé écureuil##, le journal des mois de septembre à décembre 2002. Avec son franc-parler habituel, Jasmin donne ses réactions au jour le jour sur l'actualité tant politique que littéraire, artistique ou sociale. Un livre sans doute trop prolixe, plus proche de la chronique journalistique sur l'air du temps que d'un véritable journal intime. [SDM]



Afficher la fiche complète

11

Livre  
La nuit, tous les singes sont gris
Outremont : Quebecor, c1996.
201 p. ; 24 cm.
Une tentative peu convaincante de "profanation historique et psychologique des mythes" (Kundera, cité en exergue). Selon R. Martel, cette version politico-pathologique de la Belle et la Bête est un vrai capharnaüm oú s'agitent des cinglés en tout genre, et dans lequel on meurt à un rythme sans bon sens. Le critique signale également le travail "plutôt bâclé" de l'éditeur. [SDM]



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Papamadi
Montréal : VLB, 2010.
141 p. : ill. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Petite patrie.
Montréal : La Pastèque, 2015.
85 p. : principalement des ill. en coul. ; 31 cm.



Afficher la fiche complète

14

Livre  
La petite patrie : récit.
[Montréal] : Editions La Presse, [1972].
141 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

15

Gros caractères  
La petite patrie / [texte (gros caractères)]
Laval : G. Saint-Jean, 2010.
206 p. (gros caractères) ; 21 cm.
Ce récit autobiographique de 1972 constitue, sans aucune prétention et dans une langue aussi "vernaculaire" que possible, le regard fier et possessif que porte un enfant sur ses origines et sur "sa" rue Saint-Denis. Se lit avec beaucoup de plaisir. [SDM]



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Pour tout vous dire
Montréal : Guérin, c1988.
466 p. ; 23 cm.
Jasmin en famille, écrivain, lecteur, citoyen, communicateur, rédacteur de lettres ouvertes, polémiste assagi, "créateur compulsif", etc. Un journal trop copieux, comme son titre pouvait le laisser craindre. Ce premier tome couvre la période 13 septembre 1987-29 février 1988. Littérairement en retrait sur le journal de Michel Guay, mais plus de naturel et plus porté à l'action. [SDM]



Afficher la fiche complète

17

Livre  
Rachel au pays de l'orignal qui pleure : roman
Notre-Dame-des-Neiges : Éditions Trois-Pistoles, c2004.
297 p.
Ancienne réalisatrice de télévision, Rachel sombre dans le coma suite à un accident de voiture qui n'est peut-être pas vraiment un accident. C'est le point de départ d'un suspense qui, malgré quelques longueurs, n'en est pas moins bien mené. L'auteur a du métier. SDM



Afficher la fiche complète

18

Livre  
Le rire de Jésus : un ami d'enfance : roman
Saint-Sauveur : M. Broquet, 2009.
260 p. ; 23 cm.
La vie de Jésus racontée par un ami d'enfance, devenu un riche marchand, qui s'est établi en Gaule. Un évangile apocryphe qui humanise le Christ en lui inventant une enfance et une jeunesse nourries des joies et des misères communes. Quelques inexactitudes, des approximations, mais au total un regard empreint de sympathie. [SDM]



Afficher la fiche complète

19

Livre  
Le veau dort : théâtre
Montréal : Leméac, 1979.
125 p. ; 20 cm.
"Mélange de farce, d'épopée, de drame maquillé", selon Yves Dubé qui préface cette première pièce de Jasmin, écrite vers 1955 et légèrement retouchée par l'auteur à l'occasion de la présente première édition. Dubé déclare admirer "ce bavardage énorme et grandiloquent" en dix tableaux. En procédant par échantillonnage des divers types sociaux (l'ouvrier, le chef syndical, le soldat, le prêtre, etc.) Jasmin a tenté de peindre la société québécoise des années 1950 dans sa totalité. Ambitieuse jeunesse{ [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.