Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-6 de 6)
Fontenaille, Élise, 1960-

1

Livre  
Dorothy Counts : affronter la haine raciale
Paris, France : Oskar éditeur, [2019]
51 pages ; 19 cm.
En 1957, Dorothy Counts intègre un lycée ségrégationniste en Caroline du Nord. L'adolescente de quinze ans dont la peau est noire recevra un accueil crapuleux. En effet, une femme invite les garçons à la tenir et ordonne aux jeunes filles de lui cracher dessus. Dorothy fait face aux crachats en refusant de s'effondrer. Au fil des jours, sa photo apparaît à la une du ##Times##, mais ses nouvelles amies sont rapidement intimidées par des membres de Ku Klux Klan, qui souhaitent que Dorothy reste isolée. Des années plus tard, un homme s'approche d'elle, dans un parc, pour lui dire qu'il était là le jour de son entrée au lycée et qu'il s'excuse d'avoir été paralysé par la peur. La scène l'a hanté sa vie durant. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le garçon qui volait des avions
[Rodez] : Rouergue, 2011.
59 p. ; 21 cm.
Accusé injustement d'avoir volé un vélo, Colton promet qu'un jour il se vengera des policiers. À quatorze ans, il s'enfuit du foyer où il a été placé et entame une fuite de deux ans au cours de laquelle il commentera des vols et des infractions plutôt inusités. On suit ici le début de sa fuite jusqu'à sa condamnation.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
L'homme qui haïssait les femmes : roman
Paris : Grasset, 2011.
175 p. ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Jesse Owens : le coureur qui défia les nazis
[Arles] : Rouergue, [2020]
77 pages ; 21 cm.
Berlin, 1936. Lors des Jeux olympiques, qui ont coûté une fortune à l'Allemagne, qui sont "montrés presque en temps réel dans le monde entier" (p.10) et qui font l'objet du film de propagande ##Les Dieux du stade##, un Noir américain rafle quatre médailles d'or en athlétisme, notamment devant l'espoir aryen, Luz Long. Ce roman biographique retrace ainsi les événements qui ont mené et ceux qui sont suivi ce coup d'éclat, alors que l'on survole l'enfance de l'athlète Jesse Owens, petit-fils d'esclave de l'Alabama, son déplacement à Cleveland, son entraînement sous Larry Snyder, ses nombreux records brisés, son triomphe dans un pays où la ségrégation raciale est pourtant moins marquée qu'aux États-Unis, son improbable amitié avec Luz Long, qui a miné le destin de ce dernier, son difficile retour chez lui et sa présence aux jeux de 1972 à Munich, où un autre coureur noir se distingue. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Les poings sur les îles
[Rodez] : Rouergue, 2011.
[26] p. : ill. en coul. ; 30 cm.
Les jours où il n'a pas d'école, le jeune narrateur adore s'exercer à lire et à écrire dans le jardin flamboyant de son pépé Luis, un homme d'origine espagnole qui a fui la misère de son pays en guerre et émigré en France alors qu'il avait onze ans à peine. Ayant sacrifié son enfance aux rudes travaux des champs, le vieil homme est resté analphabète, mais n'en a pas moins un riche héritage à transmettre à son petit-fils, lui qui connaît tous les noms d'oiseaux, qui cuisine de savoureuses recettes du tiroir ("du terroir, elle dirait la maîtresse"!), qui a peint de magnifiques fresques sur les murs de sa demeure, qui arbore des tatouages à faire rêver, qui "met les poings sur les îles" et qui lui apprend des chansons parlant de femmes, de coeurs et de papillons... [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
La révolte d'Éva
[Arles] : Rouergue, [2015]
44 pages ; 21 cm.
Jolie fille blonde aux yeux bleus, Eva pourrait être l'héroïne d'un conte de fées. Elle a quatre soeurs et sa maison est située à l'orée d'une forêt où la jeune fille aime s'évader pour courir et profiter de la nature. Mais c'est sans compter la présence de l'ogre dans sa maison. L'ogre, son père. Un homme tyrannique, raciste, violent qui tabasse ses filles à tour de bras. Il n'a pas eu le bonheur d'avoir un seul fils, alors il faut bien qu'il se console. Et Eva, la rebelle, sa préférée, prend forcément plus de coups que les autres. L'adolescente sait qu'en acceptant son sort, elle protège sa mère et ses soeurs. Inutile de chercher à en parler, qui pourrait l'aider? Les coups pleuvent, les humiliations se multiplient. Jusqu'au jour où son père commet l'irréparable, quelque chose change alors dans le regard d'Eva. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.