Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-6 de 6)
Favre, Magali, 1953-

1

Livre  
21 jours en octobre
Montréal : Boréal, 2010.
147 p. ; 19 cm.
Montréal, octobre 1970. Gaétan, quinze ans, travaille depuis peu comme ouvrier la nuit dans une usine. L'arrestation arbitraire de son meilleur ami Luc dans la foulée des mesures de guerre et la rencontre avec une cégépienne hippie et nationaliste bouleverseront le cours de sa vie...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Castor blanc, éternelle fugitive
Montréal : Éditions de la Courte échelle, c2006.
216 p. ; 18 cm.
Massif des Cévennes, 18e siècle. Louis XIV vient de révoquer l'édit de Nantes, qui garantissait la liberté religieuse des protestants, afin de forcer toute la population à se convertir à la religion catholique. Or, les villages cévenols continuent à fréquenter les pasteurs, défiant ainsi le Roi Soleil. Afin de ramener les dissidents dans le droit chemin, ce dernier ordonne à ses dragons de brûler les hameaux et de condamner les huguenots à la prison ou au bûcher. Lorsque ses parents sont emprisonnés, Ameline trouve refuge chez sa grand-mère, mais les soldats lancés à sa poursuite la contraignent bientôt à suivre le chemin de l'exode vers la Nouvelle Angleterre. Elle y est vendue comme servante au révérend William, un homme austère qui la fait trimer très dur.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le château des gitans
Montréal : Boréal, 2009.
166 p. ; 20 cm.
1956. Fraîchement arrivé de la Côte-Nord au Québec, Aymé passe l'été chez ses grands-parents à Montpellier. Comme en France l'année scolaire n'est pas encore complétée, sa grand-mère revêche crainte que le gamin ne s'acoquine avec les romanichels des bas quartiers, ne voyant en ce peuple que des défauts qui pourraient entraîner son petit-fils sur une mauvaise pente. Pourtant, Aymé perçoit chez eux certaines affinités qu'il attribue d'abord à leur pouvoir ensorceleur. Après avoir sauvé des eaux du Lez un des leurs, ayant lui aussi été sauvé in extremis par un gitan, Aymé parvient à pénétrer leur univers farouchement gardé et goûte au délice interdit de leur liberté, de leur musique et de leur danse, ce qui lui vaut d'être sévèrement réprimandé par ses aînés. Lors d'une de ces retenues, il découvre cependant chez ses grands-parents le portrait d'une magnifique danseuse gitane marquée de la même tache de naissance que lui avait relevé une vieille diseuse de bonaventure. Tout le pousse dès lors à rejoindre Mika pour tirer au clair ses possibles origines tsiganes... -- Un roman historique au cours duquel on met en lumière le sort des gitans du sud de la France, les Calés, qui furent, comme les Juifs, victime de la fureur des Nazis. Le récit jette aussi un regard critique sur le sort, les préjugés et le rejet social dont ils sont toujours victimes. L'amitié qui unit les deux garçons permet de sympathiser avec leur cause et la fugue d'Aymé assaisonne le tout d'aventures. Un lexique occitan conclut le tout. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
L'enfant des drailles. 1, À l'ombre du bûcher
[Montréal] : Boréal, 2001.
154 p. ; 19 cm.
Gilles se rend à Roqueblanche où sa mère Douceline est emprisonnée pour hérésie. Le jour de l'Assomption, il a l'occasion de faire ses doléances à Dame Béatrice, la châtelaine, qui lui accorde l'autorisation de voir sa mère. Il doit retourner chez lui, en forêt, pour cacher ailleurs un livre incriminant. Alaïs, la fille du bayle, l'oblige à l'amener dans la forêt de Bétirac. -- Les aventures de Gilles (dont la mère est sauvée in extremis) et d'Anaïs permettent à l'auteure de raconter une page d'histoire du Moyen Age, dans cet épisode, le sort réservé aux cathares. La trame est interrompue pour y glisser quelques informations, sant trop briser le suspense. Ce roman marie plutôt bien la documentation et la fiction. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
L'enfant des drailles. 2, L'or blanc : roman
[Montréal] : Boréal, 2002.
133 p. ; 19 cm.
Gilles a, cette fois, la mission d'élucider le mystère qui entoure le retard de la livraison du sel à Montségur dans les Pyrénées, un or blanc qui permet aux habitants du Causse Noir de conserver leurs victuailles, de tanner leurs peaux et de nourrir leurs troupeaux. L'action se situe en l'an 1244, à la fin de l'Inquisition, une période d'intolérance religieuse en France. Envoyé par son maître, le seigneur de Roquefol, insoumis à l'évêque de Lodève, Gilles est d'abord fait prisonnier par un chevalier de l'ordre des Templiers. Grâce à Pèire, un aspirant chevalier désenchanté, il s'évade de cette prison. Ensemble, ils traversent les montagnes qui mènent à Tolève où, semble-t-il, des indices permettent à Gilles de croire à un complot. L'évêque de Lodève est riche et veut débarrasser la région des hérétiques cathares coûte que coûte.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
L'enfant des drailles. 3, Le jongleur de Jérusalem
[Montréal] : Boréal, 2004.
175 p. ; 19 cm.
Afin de demander la main de celle qu'il aime, Gilles s'embarque à bord d'un navire qui traverse la Méditerranée pour tenter de retrouver le seigneur de Roqueblanche et son fils combattant en Terre sainte. Sa promise, déguisée en homme, est aussi à bord à sa grande surprise. Le naufrage du navire retarde leur arrivée à Jérusalem. Après une courte escale sur une île mystérieuse, les deux jeunes amoureux atteignent Jérusalem où un arménien du nom de Lévon les prend sous sa protection. La jeune ménestrel, s'exerçant depuis son départ à ce métier réservé aux hommes, attire l'attention du vil seigneur sarrasin Baïbars dont l'objectif est d'éliminer tous les "franjs" de Jérusalem. Elle est contrainte de jouer du luth et de chanter pour lui, ce qui la sépare de Gilles. Mais aidée de Djafar, un eunuque français du harem, avec Layla, dont elle gagne l'amitié et la confiance, elle s'échappe. Ayant rejoint Gilles, l'évasion des prisonniers de l'émir s'organise.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.