Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-7 de 7)
Bernard, Marie Christine, 1966-

1

Livre  
Autoportrait au revolver
Montréal : Hurtubise, 2012.
221 p. ; 22 cm.
Ce serait l’histoire de Jude, garçon fou et mélomane de qui émane la beauté; Jude qui fait chanter l’univers par ses toiles à travers les couleurs et la lumière. Mais aussi celle d’Angélique, obèse, beaucoup. Ce qu’elle sait faire le mieux, c’est prendre les gens dans ses bras. Elle le fait chaque jour pour chacun des vieux de la résidence privée où elle travaille, même s’il répond par une claque ou une insulte. Ces deux-là pourraient tomber amoureux. Ce serait aussi l’histoire de Keith, qui abuse de la vulnérabilité d’Angélique; de Joseph, un vieil Amérindien qui semble avoir tout vu et tout accepté; de Nathalie, qui n’a pas su apprendre à vivre avec ce mal niché au fond de son âme; de Ringo, le batteur des Highway Riders qui a perdu sa belle June—aux mains parfaites et qui chantait I’m Sorry de Brenda Lee comme personne—tout en se perdant lui-même. Si la mémoire lie les fils du tissu de l’âme, ces personnages se retrouvent de façon tout aussi anarchique, mais se retrouvent quand même. [leslibraires.ca]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Mademoiselle Personne
Montréal : Hurtubise HMH, 2008, c2007.
319 p. ; 22 cm.
Une goélette en bois qui n'est jamais revenue, une femme inconsolable... Des années plus tard, un drame passionnel qui enténèbre un petit village de la Gaspésie est évoqué à travers les confessions de quatre personnages: un jeune journaliste de la grande ville, le capitaine de la Lady Céleste, un ami d'enfance et éternel soupirant de Mademoiselle Personne, et enfin cette dernière. Solide récit, habilement construit et prenant. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Matisiwin
Montréal : Stanké, 2015.
152 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
La confiture de rêves
[Montréal] : Hurtubise HMH, 2007.
188 p. ; 19 cm.
À Passilouin, les habitants mènent une vie réglée comme du papier à musique et sont emprisonnés dès qu'ils tentent d'être un tant soit peu originaux. Même les mauvaises créatures du royaume ont été kidnappées et forcées d'apprendre les bonnes manières! Seule la sorcière Grosspafine a échappé aux Bonnes Fées et s'efforce tant bien que mal de réfréner sa véritable personnalité et de se fondre dans la masse. Or, sa méchanceté se libère bientôt dans des cauchemars si terrifiants qu'ils l'empêchent de dormir. Sur le point de tomber malade, elle consulte un grimoire de remèdes maléfiques et entreprend de concocter la "confiture de rêves", seule potion susceptible de lui rendre sa tranquillité d'esprit. La réalisation de cette recette nécessite toutefois les beaux rêves d'une centaine d'enfants. Grosspafine attend donc que la nuit tombe et se glisse dans la chambre des bambins endormis, aspirant dans un bocal leurs songes les plus doux.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Polatouches
Montréal (Québec) : Stanké, une société de Québecor média, [2018]
227 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Le prince Malavenant
[Montréal] : Hurtubise HMH jeunesse, 2008.
159 p. ; 18 cm.
Depuis qu'elle a entendu parler du Doré Perdu, qui, selon la légende, serait le plus vieux et imprenable poisson de tous les cours d'eau du royaume de Passiloin, Mia rêve de le capturer. La voilà donc qui entraîne ses amis, Léanne et Léo, dans la Forêt Profonde afin de mettre son plan à exécution. Les enfants ne tardent pas à y croiser le chemin d'un crapaud doué de parole qui affirme être un prince ayant été transformé en batracien par une méchante fée.



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Sombre peuple : [nouvelles]
Montréal : Hurtubise, 2010.
194 p. ; 22 cm.
De la France de la Renaissance au Québec d'aujourd'hui, treize récits qui portent sur la marginalité et le droit à la différence. Dans un bref avant-propos, l'auteure avoue qu'elle a cherché "à examiner ces petites dissidences qui font de chacun d'entre nous, au fond, le marginal de l'autre" (p. 10). [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.